Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 11, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Après la pluie #1

19 avril 2017 |
SERIE
Après la pluie
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
5.95 €
DATE DE SORTIE
07/04/2017
EAN
2505068232
Achat :

Akira Tachibana a 18 ans. Elle est lycéenne à Yokohama et travaille, après les cours, dans un restaurant familial comme la ville en compte tant. Mais la jeune fille cache un secret… elle est amoureuse du gérant, Masami, la quarantaine bien entamée. Divorcé, père d’un garçon et quelque peu fatigué par la vie, l’homme a perdu confiance en lui. Akira, pourtant, est la seule à voir son charme. Malheureusement, aucun des deux n’est doué pour communiquer…

apres-la-pluie-1-extraitVoilà une romance d’une merveilleuse simplicité. Le récit d’une alchimie entre deux personnes ordinaires, pas particulièrement belles ni uniques et dont la rencontre ne va pas dans le sens des attentes de la société. Mais leurs âmes vibrent à l’unisson. Presque tout repose sur l’exceptionnelle qualité d’écriture de ces deux introvertis, d’une justesse rarement atteinte. C’est qu’Akira et Masami dépassent rapidement les archétypes qu’ils pourraient incarner, Jun Mayuzuki parvenant à leur conférer une véritable complexité par l’éparpillement de détails en apparence anodins – à ce titre, le nom de la série revêt une importance capitale – mais éloquents. Ou par l’intervention de leur entourage, plus habile pour les décrire qu’ils ne le sont eux-mêmes. Mention spéciale à Yoshizawa, l’hilarant camarade de classe d’Akira, raide dingue de la lycéenne mais toujours à côté de la plaque, évidemment.

Quel plaisir de lire une histoire aussi pure ! Le lien pudique entre deux êtres humains, rien d’autre, vide de toute fioriture superflue et susceptible de parler à un large lectorat – féminin ou masculin, ado ou adulte. Par son trait aussi léger qu’expressif et sa narration impeccable, Mayuzuki nous plonge rapidement dans ce quotidien où se succèdent rires, peines et regards fugaces, tandis que l’évolution rapide du récit surprend. Car Akira est maladroite, certes, mais ne manque pas de courage ! Peut-être l’idylle aura-t-elle lieu, peut-être pas. Mais nous serons au rendez-vous.

KOI WA AMEAGARI NO YONI ©2015 Jun MAYUZUKI/SHOGAKUKAN

 

apres-la-pluie-1-planche

Publiez un commentaire