Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Fleur de bambou #1

19 avril 2017 |
SERIE
Fleur de bambou
ALBUM
Les larmes du grand esprit - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
12 €
DATE DE SORTIE
22/03/2017
EAN
2369811935
Achat :

Dans la vallée des bambous, la première fleur et apparue, et avec elle l’annonce de la mort imminente de la forêt. Les animaux se réunissent alors pour désigner qui parmi eux devra aller demander l’aide du grand esprit, qui seul peut empêcher la catastrophe. Le panda roux et la fouine sont finalement désignés, et ceux-ci s’allient pour cette quête à un autre animal un peu particulier : une humaine. Mais pour atteindre la forêt primordiale où se trouve leur but, le trio devra traverser maints obstacles et éviter les pièges tendus par d’autres créatures peu scrupuleuses…

fleur-de-bambou-image1Cette fable écologique à destination de la jeunesse que nous propose Richard Marazano (Le Complexe du chimpanzé, Mémoires de la guerre civile, Yin et le dragon…) ne parvient pas vraiment à convaincre. Avec très peu d’éléments de contextualisation sur l’univers et aucun développement du côté des personnages, il est bien difficile pour le lecteur de s’immerger dans un scénario qui, par-dessus le marché, reste sans surprise du début à la fin. Le rythme pose également problème, puisque même si les auteurs s’attardent parfois sur plusieurs cases pour faire de l’humour pas toujours opportun, le reste de l’action s’enchaîne tellement vite qu’on a au final l’impression que le trio n’a eu qu’à faire cent mètres pour atteindre la forêt primordiale prétendument impénétrable.

Les références aux films d’Hayao Miyazaki (le grand esprit aux allures de dragon, les êtres de la forêt) et au Livre de la jungle (le royaume des singes) sont trop évidentes et pas assez subtiles pour être appréciées, et l’album fait alors figure de piètre hommage.

Le doux trait de l’illustratrice Cat Zaza, dont c’est la première bande dessinée, plante un univers graphique plutôt agréable, si tant est que l’on ne s’attarde pas trop sur les dessins, parfois maladroits, des personnages.

En échouant à proposer un ensemble cohérent, Fleur de bambou ne décolle donc jamais, et risque de ne pas être mémorable, même pour les plus jeunes auxquels il est destiné.

fleur-de-bambou-image2

Publiez un commentaire