Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | February 19, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Beaux livres pour Noël : « Nombreux sont ceux qui ignorent », de Manu Larcenet

7 novembre 2012 |

Pour bien préparer vos courses de Noël, la rédaction BoDoï vous propose sa sélection de beaux livres de dessin ou ouvrages originaux parus récemment. Après Uderzo, l’intégralezoom sur Nombreux sont ceux qui ignorent, un petit bijou d’humour de Manu Larcenet.

nombreux_sont_ceux_couvIl y a deux ans paraissait le délicieux Peu de gens savent, de Manu Larcenet. L’auteur de Blast récidive cet automne, avec un nouveau volume du même registre : Nombreux sont ceux qui ignorent. Livre jumeau du premier, il en reprend le même principe et le même sous-titre : « 169 révélations fondamentales permettant aux imbéciles d’appréhender le monde avec un minimum de sérieux ». 

On y retrouve donc sentences caustiques et petites histoire extraordinaires, directement inspirées du dessin qui les accompagne sur la page d’en face. Des monstres rigolos, des animaux difformes, des humains aux proportions dingues, du végétal, du minéral, du mécanique… De la couleur, du noir et blanc, du lavis, de la plume… De ces figures dessinées sans autre but que de les dessiner, Manu Larcenet leur invente une légende, une anecdote, une biographie fantasmée, convoquant parfois des personnes réelles qui seraient bien étonnées de se retrouver dans ce recueil sans cesse surprenant. Exemples : « Nombreux sont ceux qui ignorent l’immense solitude de Jean-Kevin le poux, atterrissant par hasard sur le crâne du dalaï-lama. ‘Tant de foisonnement en dessous et si peu au-dessus’, pensa-t-il. » ou « Nombreux sont ceux qui ignorent que le sumo féminin naturiste est un sport qui n’existe pas encore. Dommage. » (je vous laisse imaginer le dessin qui accompagne cette dernière remarque)

Ce sont donc 169 petits bonheurs à l’humour souvent noir qui garnissent cet élégant ouvrage au dos toilé et au papier agréable (Les Rêveurs font toujours des livres très beaux), comme un recueil de poèmes surréalistes et volontiers trash, où le dessin est aussi important que les mots. Vous pouvez en lire quelques extraits croustillants via le player situé sous la fiche technique.

nombreux_sont_ceux_image

_________________________________

Nombreux sont ceux qui ignorent.
Par Manu Larcenet.
Les Rêveurs, 28 €, septembre 2012.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

_________________________________

Commentaires

Publiez un commentaire