Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

48 Comments

BoDoï 122 en vente en octobre

20 septembre 2008 |

La SCIENCE-FICTION en BD a-t-elle un avenir ?

DOSSIER Quoi de neuf dans le futur? Les auteurs de BD de SF répondent

INTERVIEW Saga XIII : tout sur le spin-off et la série télé

VISITE GUIDÉE Dans l’atelier de Frank Margerin

PORTRAIT Blutch

Et des histoires inédites signées Serge Le Tendre (Paroles d’Étoiles) et Luc Brunschwig (Paroles d’illettrés), ainsi qu’une Chronique de Sillage en avant-première !

DOSSIER La bande dessinée de SCIENCE-FICTION a-t-elle un avenir ?

Intelligence artificielle, changements climatiques, bioéthique, crises énergétiques… La liste des thèmes abordés par la bande dessinée de science-fiction ressemble aujourd’hui à s’y méprendre aux titres du journal de 20 heures. Sommes-nous déjà dans le futur ou les auteurs ne parviennent-ils plus à se projeter dans les prochains siècles ? Réponses de Fred Duval, Philippe Buchet, Jean-Michel Ponzio et Richard Marazano. (5 pages)

Et en bonus : une histoire inédite de Chroniques de Sillage #6 (à paraître en novembre), dessinée par Aude Picault, sur un scénario de Jean David Morvan et Philippe Buchet.

_____________________________________________________________________________________

INTERVIEW XIII revient, en BD et à la télé

Non, il ne vieillira pas en paix, comme peuvent le mériter les héros fatigués. Malgré l’abandon de la série mère, XIII revient sur le devant de la scène : Dargaud lance le premier spin-off, XIII Mystery, et Canal+ lui consacre un téléfilm en deux parties. Interviews de Xavier Dorison et Ralph Meyer pour La Mangouste, et de Duane Clark, réalisateur de la série télé. (2 pages)

_____________________________________________________________________________________

VISITE GUIDÉE Dans l’atelier de Frank Margerin

Lucien revient, et il a toujours la banane. Le rocker est désormais quinquagénaire et tente de remonter un groupe avec ses copains. L’occasion de faire le point sur la carrière de Frank Margerin et de visiter sa caverne d’Ali Baba, pleine d’objets hétéroclites. (4 pages)
Retrouvez l’interview bonus de Frank Margerin en cliquant ici !

________________________________________________________________________________________________

PORTRAIT Blutch

De ses premières parodies dans Fluide Glacial à la radicalité graphique de La Beauté, Blutch n’a cessé de surprendre, les lecteurs comme son entourage. Mais qui est vraiment cet auteur qui ne fait rien comme les autres ? (3 pages)

_____________________________________________________________________________________

INTERVIEW GRAND FORMAT Jean-Claude Fournier

Il avait le choix entre prendre sa retraite et se remettre en question. À 65 ans, Jean-Claude Fournier a opté pour le défi. Les Chevaux du vent sont le résultat de ce challenge. L’auteur revient sur le travail avec son scénariste Christian Lax et sa façon d’aborder le dessin réaliste. (3 pages)

_____________________________________________________________________________________

INTERVIEW MOYEN FORMAT Guillaume Bouzard

Au gré de fanzines et publications chez des éditeurs indépendants, Guillaume Bouzard a réussi à imposer son style décontracté et ironique. L’auteur de Plageman joue désormais dans la cour des grands : The Autobiography of a Mitroll, suite de ses aventures faussement autobiographiques paraît chez Dargaud.
(2 pages)

_____________________________________________________________________________________

INTERVIEW PETIT FORMAT Tanxxx

Tanxxx, 32 ans, sort sa troisième BD (écrite par Lisa Mandel) et son deuxième art-book. Deux livres au noir et blanc tranchant, toujours très rock’n’roll. Avec une touche féminine en plus, qui fait d’elle l’un des vrais espoirs du neuvième art. (1 page)
Retrouvez l’interview bonus de Tanxxx en cliquant ici !

_____________________________________________________________________________________

INTERNET Le blog de Marie Voyelle

Standardiste à mi-temps, Marie Voyelle dessine dès que le téléphone la laisse tranquille. Elle poste le résultat sur un blog fantaisiste et malicieux. (1 page)

_____________________________________________________________________________________

COMICS WORLD TOUR L’Arménie

Longtemps asphyxiée sous le joug soviétique, la bande dessinée est quasi inexistante en Arménie. Pourtant, quelques rares auteurs se battent pour faire vivre leur art. La pugnacité de l’un d’entre eux, Tigran, a enfin été récompensée : grâce à l’appui de la diaspora arménienne installée en France, un festival de BD se tiendra en octobre à Erevan, la capitale. Une grande première ! (2 pages)
Plus d’infos sur le site de l’Association pour la Promotion de la Bande Dessinée en Arménie.

_____________________________________________________________________________________

COMICS Ted Naifeh

Même si la rentrée des classes est déjà passée, Mortis Junior et Courtney Crumrin ont décidé de rester en congés. Seulement voilà, vacances ou pas, la vie des personnages de l’Américain Ted Naifeh n’est jamais de tout repos ! (1 page)

_____________________________________________________________________________________

LE COUP DE CŒUR Bruno Gazzotti

Le dessinateur des séries Seuls et Soda est épaté par le dessin de Matthieu Bonhomme (Le Marquis d’Anaon, Messire Guillaume).

_____________________________________________________________________________________

SÉLECTION ASIE Space Ship EE

Le manga est vraiment un médium attrape-tout. Une preuve ? L’influence qu’il a sur de nombreux peintres contemporains au Japon. Qui, parfois, se mettent même à la BD… Exemple avec Aya Takano et son album Space Ship EE. (1 page)

_____________________________________________________________________________________

CARNET DE VOYAGES Emmanuel Lepage

Vingt-deux ans après la catastrophe de Tchernobyl, Emmanuel Lepage est allé en Ukraine, dans la « zone interdite », pour dessiner cette région martyrisée. Un voyage bouleversant organisé par les Dessin’acteurs – une association emmenée par Lidwine. (2 pages)

_____________________________________________________________________________________

PORTFOLIO Mœbius

L’exposition Fou et Cavalier a été organisée pour un public trié pour le volet, invité à admirer – et acheter – des toiles inédites de Mœbius – Jean Giraud. BoDoï vous fait entrer par la petite porte en dévoilant quelques uns de ces tableaux et s’interroge sur la cote du maître. (4 pages)

_____________________________________________________________________________________

HISTOIRES COURTES Paroles d’Étoiles, par Teddy Kristiansen et David Lloyd, sur des scénarios de Serge Le Tendre

Paroles dÉtoiles est au départ un recueil de témoignages d’enfants juifs pendant la guerre. Serge Le Tendre (La Quête de l’oiseau du temps, Mister George) a adapté dix de ces histoires terribles. BoDoï vous en livre deux, dessinées par la crème le Danois Teddy Kristiansen et le Britannique David Lloyd (V pour Vendetta).

HISTOIRES COURTES Paroles d’illettrisme, par Luc Brunschwig et Simon Hureau

C’est le festival BD Boum de Blois qui a initié ce recueil d’histoires, à paraître en décembre chez Futuropolis. Luc Brunschwig, scénariste du Pouvoir des innocents et du Sourire du clown, a rencontré des illettrés, qui lui ont raconté les raisons pour lesquelles ils ne savent ni lire ni écrire. BoDoï vous présente un de ces récits émouvants, délicatement mis en images par Simon Hureau.

_____________________________________________________________________________________

STRIPS Nemi, par Lise Myhre

Ce mois-ci, la gothique norvégienne Nemi gagne sa vie au bras de fer, et se verrait bien draguer son dentiste. Une fille pleine de surprises ! Strips inédits en France.

_____________________________________________________________________________________

STRIPS Francis rate sa vie,par Claire Bouilhac et Jake Raynal

Ce mois-ci, Francis le blaireau se promène dans la campagne. Comme d’habitude, direz-vous. Sauf qu’un contexte fortement concurrentiel et une tumeur au cerveau l’empêchent de profiter de la vie. Dur.

_____________________________________________________________________________________

Commentaires

  1. frederik vauthey

    je ne comprend rien n 122 le vendredi26septembre ou l1 mercredi1octobre???????????????????????????????????????????????????????????????????

  2. frederik vauthey

    je ne comprend rien n 122 le vendredi26septembre ou l1 mercredi1octobre???????????????????????????????????????????????????????????????????

  3. Votre prochain BoDoï sera disponible début octobre. Un peu de patience…

  4. Votre prochain BoDoï sera disponible début octobre. Un peu de patience…

  5. Serge

    Quid de bodoi apres le numero 122?

  6. Serge

    Quid de bodoi apres le numero 122?

  7. Serge, nous vous expliquons tout de l’avenir de BoDoï dans cet article : http://www.bodoi.info/sommaires-des-mensuels/2008-09-23/bodoi-vous-donne-rendez-vous-sur-le-net/

  8. Serge, nous vous expliquons tout de l’avenir de BoDoï dans cet article : http://www.bodoi.info/sommaires-des-mensuels/2008-09-23/bodoi-vous-donne-rendez-vous-sur-le-net/

  9. Paul

    Je n’aime pas votre façon de traiter vos lecteurs, mais bonne chance pour la suite.
    Pour moi c’est simple, dorénavant je lirai Casemate. Comme il est fait par l’ancienne équipe de Bodoi ce sera cool !

  10. Paul

    Je n’aime pas votre façon de traiter vos lecteurs, mais bonne chance pour la suite.
    Pour moi c’est simple, dorénavant je lirai Casemate. Comme il est fait par l’ancienne équipe de Bodoi ce sera cool !

  11. Roger

    Et voila.
    Notre Bodoï tourne la page … Snif, snif …
    Moi je le lisais depuis le 1er n°…
    Sur le net ou sur tout autre support numérique ce n’est plus pareil. Une bd ou un mag se lisent en format papier. Le numérique ne remplacera jamais le contact, le plaisir de la découverte page après page, l’odeur du papier, le partage avec des amis … bref des sensations indispensables qui laissent des souvenirs pour le restant de sa vie. Comment peut-on oublier son premier Tintin ou son premier Astérix ? Ou encore les bons vieux « Pilote » et autres « A suivre » ?
    Vous vous plantez grave avec votre idée de support numérique. L’avenir vous le dira …
    Salut à vous et bonne chance tout de même …
    Snif !

  12. Roger

    Et voila.
    Notre Bodoï tourne la page … Snif, snif …
    Moi je le lisais depuis le 1er n°…
    Sur le net ou sur tout autre support numérique ce n’est plus pareil. Une bd ou un mag se lisent en format papier. Le numérique ne remplacera jamais le contact, le plaisir de la découverte page après page, l’odeur du papier, le partage avec des amis … bref des sensations indispensables qui laissent des souvenirs pour le restant de sa vie. Comment peut-on oublier son premier Tintin ou son premier Astérix ? Ou encore les bons vieux « Pilote » et autres « A suivre » ?
    Vous vous plantez grave avec votre idée de support numérique. L’avenir vous le dira …
    Salut à vous et bonne chance tout de même …
    Snif !

  13. neal

    la revue papier m’intéressait
    sur écran c’est sans intéret
    il faut imprimer les articles que l’on veut garder
    c’est nous qui consommons l’encre et la papier
    donc pas super qualité d’impression et longévité papier limitée
    je passerai à une autre revue
    dommage

  14. neal

    la revue papier m’intéressait
    sur écran c’est sans intéret
    il faut imprimer les articles que l’on veut garder
    c’est nous qui consommons l’encre et la papier
    donc pas super qualité d’impression et longévité papier limitée
    je passerai à une autre revue
    dommage

  15. alain59960

    Un peu cavalier comme procédé ! Je lis Bodoi depuis le numéro 1 et j’arrête au numéro 122 s’il daigne venir en kiosque. Vous vous trompez lourdement sur le nouveau support. Je consulte mes revues partout et n’ai pas envie de me trouver dans l’obligation d’avoir un PC pour y lire ou relire mes articles. de plus, merci pour le papier et encres couleurs pour les articles que l’on souhaiteraient imprimer. Plus de transport messageries pour vous, C’est tout bénéf…pour vous
    Ensuite, la nouvelle formule ?! bof Ca sent le souffre et la fin, ou l’incapacité de l’équipe actuelle -il faut ne pas avoir peur de le dire. Déjà le choix ne ne plus publier des BD à suivre mais de courtes histoires, à part JC Denis, les autres. !!….c’est moins cher pour vous ?
    Casemate à de l’avenir, lui.
    Bye

  16. alain59960

    Un peu cavalier comme procédé ! Je lis Bodoi depuis le numéro 1 et j’arrête au numéro 122 s’il daigne venir en kiosque. Vous vous trompez lourdement sur le nouveau support. Je consulte mes revues partout et n’ai pas envie de me trouver dans l’obligation d’avoir un PC pour y lire ou relire mes articles. de plus, merci pour le papier et encres couleurs pour les articles que l’on souhaiteraient imprimer. Plus de transport messageries pour vous, C’est tout bénéf…pour vous
    Ensuite, la nouvelle formule ?! bof Ca sent le souffre et la fin, ou l’incapacité de l’équipe actuelle -il faut ne pas avoir peur de le dire. Déjà le choix ne ne plus publier des BD à suivre mais de courtes histoires, à part JC Denis, les autres. !!….c’est moins cher pour vous ?
    Casemate à de l’avenir, lui.
    Bye

  17. norman

    debut octobre pour la sortie du dernier bodoi ?
    Mais début octobre ca va jusqu’ou ? au 15 ? car on est 7 et toujours rien. Ca sent de plus en plus l’arnaque a plein nez pour les abonnés. Merci M. Bonell

  18. norman

    debut octobre pour la sortie du dernier bodoi ?
    Mais début octobre ca va jusqu’ou ? au 15 ? car on est 7 et toujours rien. Ca sent de plus en plus l’arnaque a plein nez pour les abonnés. Merci M. Bonell

  19. Faudrait qu’on nous dise si ce numéro sortira, à quelle dater ou ne sortira.
    Au moins qu’on le sache. J’en ai marre de courir les marchands de journaux chaque jour pour demander s’il est sorti.
    Ce serait honnête pour ceux qui le suivent…
    Pour la suite, si Bodoï traite ces lecteurs de façon si cavalière qu’il aille se faire mettre.
    Il avait déjà essayer de se tourner vers une maquette proche de dBD sans en avoir la qualité.
    Perte de personnalité, perte de lecteurs…
    Finalement, de la façon dont on nous considère, nous lecteurs, qui avons fait vivre ce journal, ce ne sera peut-être pas une si grande perte…

  20. Faudrait qu’on nous dise si ce numéro sortira, à quelle dater ou ne sortira.
    Au moins qu’on le sache. J’en ai marre de courir les marchands de journaux chaque jour pour demander s’il est sorti.
    Ce serait honnête pour ceux qui le suivent…
    Pour la suite, si Bodoï traite ces lecteurs de façon si cavalière qu’il aille se faire mettre.
    Il avait déjà essayer de se tourner vers une maquette proche de dBD sans en avoir la qualité.
    Perte de personnalité, perte de lecteurs…
    Finalement, de la façon dont on nous considère, nous lecteurs, qui avons fait vivre ce journal, ce ne sera peut-être pas une si grande perte…

  21. boisne

    Où peut-on se procurer (s’il existe) le n°122 .
    Merci à l’avance de votre réponse .
    Jean Boisne

  22. boisne

    Où peut-on se procurer (s’il existe) le n°122 .
    Merci à l’avance de votre réponse .
    Jean Boisne

  23. niavlys

    Déçu, en colère
    Franchement, c’est trop facile de décider d’arrêter une publication, sans s’occuper des abonnés qui ont quand même payer une somme pour avoir le privilège de recevoir ce magazine.
    Alors on arrête, tant pis pour les cons qui ont fait confiance en s’abonnant.
    Pour nous consoler, on nous envoie une autre revue que la direction BoDoï trouve bien.
    Mais en tant qu’abonné je n’ai pas demandé une autre revue. Si je l’avais voulu je m’y serais abonné. Cette méthode d’imposer comme ça des décisions est très cavalière et dénote un profond mépris pour les lecteurs.
    une chose est sure, c’est fini, je ne me réabonnerais jamais à un magazine.

  24. niavlys

    Déçu, en colère
    Franchement, c’est trop facile de décider d’arrêter une publication, sans s’occuper des abonnés qui ont quand même payer une somme pour avoir le privilège de recevoir ce magazine.
    Alors on arrête, tant pis pour les cons qui ont fait confiance en s’abonnant.
    Pour nous consoler, on nous envoie une autre revue que la direction BoDoï trouve bien.
    Mais en tant qu’abonné je n’ai pas demandé une autre revue. Si je l’avais voulu je m’y serais abonné. Cette méthode d’imposer comme ça des décisions est très cavalière et dénote un profond mépris pour les lecteurs.
    une chose est sure, c’est fini, je ne me réabonnerais jamais à un magazine.

  25. niavlys

    Si le N°122 existe,pourquoi les abonnés ne l’ont ils pas reçus?

  26. niavlys

    Si le N°122 existe,pourquoi les abonnés ne l’ont ils pas reçus?

  27. niavlys> le numéro 122 existe mais il n’a pas été imprimé. Vous pouvez cependant le télécharger gratuitement dans sa version numérique sur le kiosque numérique de Relay, à l’adresse suivante : http://relay.presse-wl.com/Publications/FicheProduit.aspx?publication_id=640&Origin=931F8D7885FBAC0F

  28. niavlys> le numéro 122 existe mais il n’a pas été imprimé. Vous pouvez cependant le télécharger gratuitement dans sa version numérique sur le kiosque numérique de Relay, à l’adresse suivante : http://relay.presse-wl.com/Publications/FicheProduit.aspx?publication_id=640&Origin=931F8D7885FBAC0F

  29. varly

    Et puis, nous n’avons pas besoin d’un nouveau site sur la bd.
    Il existe déjà bdnet et bdtresor et pleins d’autre encore !!!

  30. varly

    Et puis, nous n’avons pas besoin d’un nouveau site sur la bd.
    Il existe déjà bdnet et bdtresor et pleins d’autre encore !!!

  31. thibaut Elisa

    bdtresor, bdnet, actuabd… la liste est grande
    alors pouquoi un nouveau site?

  32. thibaut Elisa

    bdtresor, bdnet, actuabd… la liste est grande
    alors pouquoi un nouveau site?

  33. serge

    franchement c’est du foutage de gueule a haut niveau
    il existe un N° 122 qu’on ne reçoit pas et a la place on nous envoie une revue qu’on a pas demandé (et pas la meilleure du marché) , au moins l’écho des savanes avait eu l’honnêteté de proposer le remboursement aux abonnés, c’est fini je ne m’abonne plus (et je n’irai pas sur votre site , la BD c’est imprimé , ce n’est pas sur écran)

  34. serge

    franchement c’est du foutage de gueule a haut niveau
    il existe un N° 122 qu’on ne reçoit pas et a la place on nous envoie une revue qu’on a pas demandé (et pas la meilleure du marché) , au moins l’écho des savanes avait eu l’honnêteté de proposer le remboursement aux abonnés, c’est fini je ne m’abonne plus (et je n’irai pas sur votre site , la BD c’est imprimé , ce n’est pas sur écran)

  35. Elisa > Effectivement, il existe plein de sites BD très intéressants. Notre ambition, c’est justement de vous proposer à terme un portail BD qui compilera le meilleur de ces sites BD. Pour l’instant ce portail est en construction. Ce que vous trouvez aujourd’hui c’est sa partie journalistique. Celle qui vous propose des interviews, des news et des critiques. Bien sûr vous en trouvez ailleurs. Mais on espère qu’ici le ton et la richesse du site vous séduira.
    Autre particularité, on espère rapidement vous proposer des bandes dessinées à lire. En tout cas on y travaille 😉

  36. Elisa > Effectivement, il existe plein de sites BD très intéressants. Notre ambition, c’est justement de vous proposer à terme un portail BD qui compilera le meilleur de ces sites BD. Pour l’instant ce portail est en construction. Ce que vous trouvez aujourd’hui c’est sa partie journalistique. Celle qui vous propose des interviews, des news et des critiques. Bien sûr vous en trouvez ailleurs. Mais on espère qu’ici le ton et la richesse du site vous séduira.
    Autre particularité, on espère rapidement vous proposer des bandes dessinées à lire. En tout cas on y travaille 😉

  37. niavlys

    Lire de la BD sur écran ne présente aucun intérêt.
    Déja j’ai télécharger le N° 122 et franchement c’est désagréable de lire un magazine sur un écran.
    Et puis la mondre des choses, par respect pour les abonnés aurait été d’imprimer ce numéro puisqu’il était bouclé. Puis de proposer le remboursement des sommes restantes sur l’abonnement.
    Mais vous préférez imposer votre point de vue, c’est décevant et triste.
    Ceci dit, il y a d’autres sites BD qui fonctionnent très bien et il n’y a pas besoin d’en créer un nouveau.
    En fait, vous signez votre disparition à plus ou moins court terme car vous chercher à venir sur un terrain ou l’on ne vous attend pas.
    BoDoï sur papier, c’était bien mais sur le net , aucun intérêt.
    Et puis je fais partie des abonnés mécontents qui tourneront désormais le dos à votre système.

  38. niavlys

    Lire de la BD sur écran ne présente aucun intérêt.
    Déja j’ai télécharger le N° 122 et franchement c’est désagréable de lire un magazine sur un écran.
    Et puis la mondre des choses, par respect pour les abonnés aurait été d’imprimer ce numéro puisqu’il était bouclé. Puis de proposer le remboursement des sommes restantes sur l’abonnement.
    Mais vous préférez imposer votre point de vue, c’est décevant et triste.
    Ceci dit, il y a d’autres sites BD qui fonctionnent très bien et il n’y a pas besoin d’en créer un nouveau.
    En fait, vous signez votre disparition à plus ou moins court terme car vous chercher à venir sur un terrain ou l’on ne vous attend pas.
    BoDoï sur papier, c’était bien mais sur le net , aucun intérêt.
    Et puis je fais partie des abonnés mécontents qui tourneront désormais le dos à votre système.

  39. yves

    Je me suis abonné cet été. Je n’aurai donc reçu qu’un numéro (et je n’ai même pas eu droit à une « revue de remplacement ») : je vais l’encadrer, parce qu’il est plutôt cher…

  40. yves

    Je me suis abonné cet été. Je n’aurai donc reçu qu’un numéro (et je n’ai même pas eu droit à une « revue de remplacement ») : je vais l’encadrer, parce qu’il est plutôt cher…

  41. Denis

    Et allez cédons une fois encore au jeunisme ambiant. C’est tellement mode. Quel est le génie du marketing qui s’est dit dans sa grosse tête toute vide : « Allez les gars tout’l’monde à Internet maintenant, soyons dans le mood, on vire le papier – c’est nul et c’est pour les has-been de plus de 25 ans. »

    Et bien à celui-là, je dis : « Que la peste t’étouffe – ou la rage, à la rigueur »

    Ou est le plaisir de tenir un bel objet, celui de respirer l’odeur de l’encre, de profiter en tous lieux et à toutes heures d’un magazine que je tenais pour l’un des meilleurs du genre quand celui-ci n’est plus qu’une version désincarnée et pitoyable ?

    Adieu, vous allez disparaitre et je vous prédis une disparition rapide.

    Denis

  42. Denis

    Et allez cédons une fois encore au jeunisme ambiant. C’est tellement mode. Quel est le génie du marketing qui s’est dit dans sa grosse tête toute vide : « Allez les gars tout’l’monde à Internet maintenant, soyons dans le mood, on vire le papier – c’est nul et c’est pour les has-been de plus de 25 ans. »

    Et bien à celui-là, je dis : « Que la peste t’étouffe – ou la rage, à la rigueur »

    Ou est le plaisir de tenir un bel objet, celui de respirer l’odeur de l’encre, de profiter en tous lieux et à toutes heures d’un magazine que je tenais pour l’un des meilleurs du genre quand celui-ci n’est plus qu’une version désincarnée et pitoyable ?

    Adieu, vous allez disparaitre et je vous prédis une disparition rapide.

    Denis

Publiez un commentaire