Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 20, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Bunny #1 °

5 mars 2013 |

picto-critique_V3-0bunny_couvPar Jean-Gaël Deschard et Juliette Fournier. Emmanuel Proust éditions, 14,95 €, le 14 février 2013.

Mio est une fille à papa, oisive et rebelle. Son richissime père décide, pour la dompter, de l’envoyer dans un « camp expérimental »: une île-prison dans laquelle il faut amasser suffisamment d’argent virtuel pour se payer un billet de retour. Comment? En travaillant à l’usine pendant 1 an et demi, sans succomber aux vapeurs toxiques. Ou en volant, tuant, escroquant. Ou encore en jouant au casino. Bref, le piège complet, la jungle où ne vaut que la loi du plus fort.

bunny_imageÀ défaut d’être totalement originale, l’idée de base est plutôt excitante. Les règles du jeu étant perverses, le chemin vers la victoire n’en sera que plus douloureux. Hélas, la galerie de personnages, à commencer par l’héroïne, est un sommet de caricature: la fonceuse solitaire, le flambeur cruel et mielleux, le faux-gentil, etc. Les dialogues ne volent pas plus haut, soit platement informatifs, soit trop forcés pour être crédibles. Sans doute le format court (Bunny est un diptyque) y est pour quelque chose: il faut bien expliquer cet univers complexe et introduire les acteurs, reste peu de place pour la littérature. Il n’empêche, de page en page, on avance ébahi devant tant de superficialité dans le scénario et d’amateurisme dans la mise en scène. Et les dessins n’aident en rien, empilant problèmes de proportion, visages lisses dotés de seulement deux expressions (l’étonnement et la colère), textes auréolés de blanc du plus vilain effet, jeux de reflets et lumière surabondants, personnages semblant flotter dans les décors, textures mal exploitées, couleurs trop synthétiques… Résultat, l’album ne dégage aucune émotion, si ce n’est une vraie indifférence. Preuve en est, si besoin, qu’une idée séduisante et une jolie couverture, si elles peuvent faire vendre en librairie, ne font pas forcément une bonne BD.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Publiez un commentaire