Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

3 Comments

Bye bye, my brother ***

2 janvier 2013 |

picto-critique-V3-3bye_bye_my_brother_couvPar Yoshihiro Yanagawa. Sakka, 7,50 €, le 2 janvier 2013.

Alors qu’il semblait avoir un parcours tout tracé, Nido reçoit un coup de couteau qui met fin à sa carrière de boxeur. Son passé le rattrape-t-il? En effet, enfant, l’orphelin vivotait avec son petit frère, jusqu’au jour où ce dernier est mort sous ses yeux. Finalement, Nido avait-il vraiment le droit à une belle vie après cette tragédie ?

bye_bye_my_brother_imageAvec son dessin félin aux airs de lavis, Yoshihiro Yanagawa se distingue facilement parmi le flot des sorties japonaises : le charme de son trait est souligné par l’emploi de feutres à alcool (Copic) pour créer d’agréables nuances de gris, bien plus vivantes que les trames « industrielles ». S’il met en scène des chats antropomorphes, l’auteur ne fait cependant pas dans l’enfantin ou l’animalier. Nido est un jeune solitaire qui porte un lourd fardeau sur ses épaules. Le souvenir de son frère l’accompagne au quotidien; le manque et la culpabilité le rongent. Associée aux bons sentiments, une touche de fantastique donne au récit une atmosphère mélancolique. Sans sensationnalisme et avec une retenue exemplaire, cette belle histoire met en scène un personnage accablé par le destin, avec pour conséquence négative un certain fatalisme qui empêche le lecteur de s’y immerger totalement…

Mais fort de son véritable message d’amour fraternel, maternel et inconditionnel, ce manga doux-amer et plein d’émotion touche juste. Et c’est avec un petit pincement au cœur qu’on le referme.

BYE BYE, NIINI. ~NEKO TO KIKANSHA~ © 2011 Yoshihiro YANAGAWA / Shogakukan

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Commentaires

Publiez un commentaire