Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Cat Street #1-8 ***

24 avril 2012 |

picto-critique-V3-3cat_street_couvPar Yoko Kamio. Kana, 6,85€, septembre 2011.
8 volumes parus sur 8 – Série terminée au Japon.

Durant toute son enfance, Keito a été élevée pour devenir une enfant star. Sous la pression, la jeune fille craque lors d’une représentation devant 3000 personnes. Depuis, elle est devenue Hikikomori : elle vit recluse dans sa chambre. Un jour, un proviseur atypique la rencontre et lui présente un établissement hors du commun pour les élèves qui, comme elle, ont des besoins particuliers. Une école sans emploi du temps précis et qui propose une liberté quasi-totale.

cat_street_imageDans ce lycée, les élèves sont certes très différents des autres et sont très peu intégrés socialement, mais ils ont tous une passion, un métier en devenir. Seule Keito se trouve sans réel but, elle ne donne pas de sens à sa vie. Grâce à l’environnement souple de cette école, elle va tenter de reprendre goût à la vie. Mais ce n’est pas si simple, parce qu’après s’être coupée du monde pendant tant de temps, il va falloir retisser des liens. De plus, son passé, qu’elle a essayé d’occulter, va constamment refaire surface… Finalement, sans vraiment devenir une femme pleine de vie et épanouie, Keito s’intègre petit à petit dans cette société égoïste et standardisée.

Dans Cat Street, la description du quotidien, des sentiments et des interactions des personnages est impeccable. La mise en page épurée et le dessin délicat nous plongent rapidement dans ce récit intimiste et profondément humain. Sans jamais tourner en rond, cette série confirme que Yoko Kamio maîtrise le genre shôjo et a su rebondir après l’énorme succès de Hana Yori Dango.

CAT STREET © 2004 – Yoko Kamio / Leaf Production – Shueisha Inc.

Achetez Cat Street T1 sur Fnac.com
Achetez Cat Street T1 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire