Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 21, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

Magazine - Bande dessinée

Le blog de Boulet s’installe sur papier

20 juin 2008 | 2

Dans son appartement du 20e arrondissement parisien, nulle trace – apparente – de raclette en décomposition (voir les pages suivantes…). Gilles Roussel, alias Boulet, met la dernière main à la version papier de son blog – dont BoDoï prépublie des extraits. Convaincu par son collègue Lewis Trondheim, coscénariste avec Joann Sfar des deux Donjon Zénith qu’il a dessinés et éditeur chez Delcourt, ce trentenaire au crayon caustique publie enfin ses humeurs virtuelles. Qu’il évoque en triturant une bizarre coccinelle en plastique et au ventre gluant, ramenée d’un récent séjour montréalais.

www.bouletcorp.com/blog

Lire la suite

Interview bonus : Marion Mousse

20 juin 2008 |

Marion Mousse ne fait rien comme tout le monde, en tout cas comme les autres auteurs de BD. D’abord, c’est à l’âge presque canonique de 25 ans qu’il découvre les joies des bulles et décide d’en faire son métier, après s’être destiné à l’enseignement de l’histoire de l’art ou de la philo. Ensuite, il a choisi un pseudo féminin. Et enfin, quand ses petits camarades s’enferment dans leur atelier pour être à l’abri des sollicitations en tout genre, lui préfère dessiner aux terrasses de bistrots. Résultat : ses planches originales sont couvertes de taches de café ou, pire, de fientes d’oiseau, comme le chapeau des Dupondt dans Le Temple du Soleil. À propos de soleil, l’auteur de Fracasse (Treize étrange) et From outer space (6 pieds sous terre) travaille sous celui de Marseille. Ce qui ne l’empêche pas d’aimer les œuvres sombres comme Frankenstein, qu’il met en images.

Retrouvez Marion Mousse dans BoDoï n°120!

Lire la suite

Les + du blog : dans l’atelier de François Boucq

30 mai 2008 | 6

Il y a trente-trois ans, François Boucq débutait comme caricaturiste au Point. Depuis, il a atteint l’osmose parfaite avec ses crayons, et semble se délecter de mener de front des séries multiples : Le Janitor, Les Aventures de la Mort et de Lao-Tseu, Bouncer et même une Aventure de Jérôme Moucherot. Visitez de l’antre du virtuose dans BoDoï 119  et trouvez ci-dessous des informations en plus sur la carrière du monsieur !

Lire la suite

Dans l’atelier d’Emile Bravo

4 mai 2008 | 12

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur la rencontre entre Spirou et Fantasio. Dans Le Journal d’un ingénu, Emile Bravo distille avec humour et grâce des éléments de la jeunesse des deux héros. L’occasion de demander à ce grand bavard … Lire la suite

Florent Ruppert et Jérôme Mulot : leur méthode de travail

22 avril 2008 |

Qui dessine ? Qui écrit ? Tel le duo Dupuy-Berberian, difficile de distinguer qui fait quoi. Normal, les auteurs du très bel album Le Tricheur (L’Association, le 16 mai) font tout … Lire la suite

Les + du blog : Gotlib raconte sa Rubrique-à-Brac

22 avril 2008 |

Comme Mai 68, La Rubrique-à-brac de Gotlib fête cette année ses 40 ans. Dargaud offre à cette occasion à son créateur un album-hommage, Rubrique-à-Bracadabra, signé par 34 auteurs (de A comme Arleston à Z comme Zep). Une bonne raison pour BoDoï d’aller dialoguer avec le grand Marcel Gotlib.

 

 

Lire la suite

BD à Bastia : Messire Guillaume sacré outil pédagogique

3 avril 2008 |

.imagebordo{ margin:5px; float:left; width:100px; height:120px;} .titregrand{ padding:0; margin:0; font-size:16px; font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; font-weight: bold; color: #333333; text-align:left;} .txt{ font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 12px; font-weight: normal; color: #333333; text-align:left;} .txtbold{ font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 12px; font-weight: bold; color: … Lire la suite

Les + du blog : Laurent ASTIER

26 mars 2008 |

Le prolifique dessinateur Laurent Astier (Cirk, Aven) s’est penché sur le délicat sujet du trafic de prostituées en Europe, et notamment la filière albanaise. Il en a tiré un polar magistral, à la mise en couleur audacieuse, Cellule poison (Dargaud). Il évoque dans BoDoï #117 la création de cette série prévue en cinq épisodes et s’épanche plus longuement sur le blog.

Vous êtes-vous basé sur une histoire réelle pour écrire votre scénario ?
Non, j’ai inventé la cellule Poison. Mais de telles choses doivent exister. Contrairement aux États-Unis, où certaines actions du FBI et de la CIA sont assez médiatisées, la France cache tout ce qui se rapporte à la DST ou aux RG. Très peu d’agents retraités écrivent de livres sur leur expérience professionnelle, par exemple. Peut-être s’engagent-ils au silence jusqu’à la tombe…

Lire la suite

Anne Goscinny : « Une œuvre survit à ses auteurs. »

26 mars 2008 | 8
Fille unique du scénariste d’Astérix et d’Iznogoud, Anne Goscinny a préféré devenir romancière plutôt que de se lancer dans la BD.
Elle veille toutefois scrupuleusement sur l’héritage laissé par son père.
Et s’exprime quant à la volonté d’Albert Uderzo qu’Astérix ne lui survive pas.
  

Êtes-vous favorable, dans l’esprit, à la reprise des séries après le décès de leur auteur ? N’est-ce pas nier le talent individuel d’un auteur que de croire que d’autres peuvent continuer leur œuvre ?
Il faut scinder cette question en deux cas de figure :
– le créateur en question est seul.
– le créateur est le co-créateur ce qui suppose que l’autre créateur lui a survécu.
Dans le premier cas, mon opinion est sans importance. Ou si elle compte c’est uniquement en tant que lectrice. Lorsqu’un auteur créé des personnages, installe un univers, décide d’y placer des adjuvants et des opposants récurrents, ainsi bien sûr que des enjeux qui auront en commun ce qui symbolisera l’univers précité, il donne à son oeuvre, inconsciemment peut-être, toutes les chances de lui survivre.

Lire la suite

Les + du blog : Igor KORDEY

26 mars 2008 |

Ce grand bonhomme de 51 ans est capable de dessiner cinq albums par an. Aux pinceaux de Taras Boulba, Le Cœur des batailles ou encore L’Histoire secrète (Delcourt), Igor Kordey a quand même pris le temps de discuter avec nous autour d’un verre de Bordeaux. Faites connaissance ici avec ce charismatique dessinateur croate, et retrouvez l’intégralité de son portrait dans BoDoï #117.

Ses premiers pas dans la BD
« J’ai toujours voulu faire de la BD. À l’âge de 7 ou 8 ans, je copiais les BD qui me passaient entre les mains. J’ai commencé par Prince Vaillant et Eagle, un magazine anglais.

« Parfois, je suis très en colère de voir que les hommes détruisent le monde sans se soucier des générations futures.  »
Igor KORDEY

J’ai lu aussi pas mal de BD yougoslaves quand j’étais jeune, puis des comics américains. Daredevil a été une révélation pour moi. Ce héros est aveugle et réalise des choses incroyables. Je m’y identifiais car moi aussi, j’avais une mauvaise vue ! Comme je voyageais pas mal en Europe en auto-stop à ce moment-là, j’ai découvert des revues d’autres pays, comme Métal Hurlant. C’est au Festival de Lucca en Italie en 1986 que j’ai rencontré quelques grands auteurs qui m’ont mis le pied à l’étrier : Hugo Pratt, Bill Sienkiewicz, Attilio Micheluzzi… » 

Lire la suite