Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 18, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Cher corps

10 septembre 2019 |
SERIE
Cher corps
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
19.99 €
DATE DE SORTIE
29/05/2019
EAN
9782413013594
Achat :

Mathilde, 33 ans par Mademoiselle Caroline

Mathilde, 33 ans par Mademoiselle Caroline

Léa Bordier publie sur internet, depuis plusieurs années, de courtes vidéos où des femmes témoignent de leur rapport au corps. Alimentation, surpoids, sexualité, homosexualité, racisme, enfantement, beauté, handicap, santé, confiance en soi… Chaque femme puise dans son histoire un contenu susceptible d’intéresser les autres.

Douze illustratrices (Lucile Gomez, Mademoiselle Caroline, Mirion Malle…) ont mis en scène quelques-uns de ces récits. L’ensemble est coloré à l’image de la couverte signée Eve Gentilhomme et, malgré l’hétérogénéité des propositions graphiques, il entraîne le lecteur dans un cheminement intéressant. L’ordonnancement des histoires est judicieux : on commence ainsi par le témoignage d’une femme plus âgée qui s’est battue pour la pilule jusqu’à un témoignage plus spirituel. Malgré une légère impression de « passages obligés », de thématiques qui collent à la peau des femmes (la loi pour la contraception et l’avortement, le viol, l’anorexie), l’intérêt reste vif parce que, d’une part, il faut encore et encore en parler, et d’autre part, parce que l’intimité de l’angle de vue est un gage d’authenticité et d’émotion.

Emma, 22 ans par Mirion Malle

Emma, 22 ans par Mirion Malle

On découvre également des thèmes moins connus, tels le tatouage comme recouvrement des cicatrices, ou la vestibulodynie, syndrome qui provoque des douleurs durant la pénétration et dont une femme sur dix souffre en France. On citera encore le témoignage d’une femme rescapée du Bataclan, et un récit subtil sur ce qu’il est parfois difficile de décrire : les sentiments liés à un corps qui devient celui d’une femme alors que le sujet pense encore comme un enfant.

Mai, 40 ans par Lucile Gomez

Mai, 40 ans par Lucile Gomez

Enfin, le dernier chapitre, qui aborde l’enfantement, les fausses couches, l’angoisse et la mort, donne un aperçu de tout ce que le corps a encore a nous apprendre. Un seul récit (le témoignage de Blaise par Cy) semble passer à côté de son sujet – les poils, pourtant toujours d’actualité – car il ne transmet aucune émotion et, du coup, tombe à plat.

Bien sûr, on peut regretter qu’il n’y ait pas plus de femmes de couleur, que le sujet des règles et des dérèglements de l’humeur ne soit pas abordé ni le corps sportif, le corps outil ou le corps machine. Tant de thèmes qui restent à explorer dans, on l’espère, un deuxième tome ! Car, globalement, il y a un réel intérêt à adapter ces vidéos en bande dessinées car elles gagnent en intensité et donc en exemplarité. Ces propos contemporains et universels intéresseront certainement les femmes et les chutes, souvent très positives, ajoutent au sentiment de de joie et de force qui ressort de la lecture.

cher-corps_image2

Commentaires

  1. loutra

    Je dois avouer que je trouve la couverture peu esthétique (c’est une question de goût personnel). Mais vu que la chaîne youtube de Léa Bordier est captivante, et que les illustratrices qui participent à cet ouvrage sont talentueuses, le résultat devrait être intéressant.

Publiez un commentaire