Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 11, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Cinerama ***

6 avril 2012 |

picto-critique-V3-3cinerama_couvPar Charles Berberian. Fluide Glacial, 16€, le 21 mars 2012.

Gamin, il détestait le son de l’oud de Farid El Atrache, mais vénérait la pulpeuse Edwige Fenech. Cinéphile sélectif, Charles Berberian livre dans Cinerama un échantillon des « meilleurs plus mauvais films du monde« .

L.32EDIN000348.N001_Cineramaa_Ip001p056_FREt sa liste est savoureuse, éclectique, drolatique. Car l’auteur dispense ses madeleines personnelles avec esprit et humour. Du cinéma turc des années 70 (en « son pourri » dolby digital) au japonais Ultraman, super-héros d’une série diffusée en 1966. On hoquète de rire devant sa restitution d’un mélo moyen-oriental avec Farid El Atrache, donc – connu comme « le crooner du Caire ». Qui dégaine sa voix d’or au moindre rebondissement pour clamer son bonheur ou pleurer un amour perdu.

Charles Berberian voit même une allégorie politico-historique (oui, oui) dans Paroles et musiques d’Elie Chouraqui : Catherine Deneuve y incarnerait la République vivant une histoire d’amour avec le peuple, avant de choisir l’Amérique – reflet de la France épanouie en 1981 lorsque François Mitterrand prend le pouvoir, mais qui vote à droite cinq ans plus tard. D’un trait fluide, coloré et expressif, l’auteur de Jukebox se représente tour à tour gamin, ému devant un film sensuel, ou adulte, perdu au pays des séries télévisées. Il livre un panthéon personnel tout à fait réjouissant, hautement recommandable.

L.32EDIN000348.N001_Cineramaa_Ip001p056_FR

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr

Publiez un commentaire