Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 16, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Clown

31 août 2021 |
SERIE
Clown
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
19.90 €
DATE DE SORTIE
21/05/2021
EAN
2889085546
Achat :

clown_image1Sur Bodoï, nous vous parlons régulièrement de Victor Hussenot et de sa longue relation aux éditions La Joie de lire (la pseudo-série des Amoureux, tome 1, tome 2, tome 3 et, plus récemment, le Toboggan), malgré quelques incartades à La Cinquième Couche ou chez Gallimard. Très intéressé par les jeux formels et les limites de la bande dessinée, il y explore souvent différentes pistes graphiques et manières de raconter. Il se contente cependant rarement de cela et utilise ces outils pour développer de délicats récits, développant les relations entre les personnages mis en scènes.

Après une série consacrée à l’éducation sentimentale, il change ici complètement de cadre pour nous emmener chez les clowns, entre Mime Marceau et OuBaPo. Esquissé de quelques traits noirs, juste ce qui est essentiel, et d’un point rouge, évidemment, pour le nez, le personnage principal se module dans l’espace et construit son monde. Il est très curieux de voir combien cette reproduction d’un art profondément vivant, fait pour le direct, fonctionne de cette manière, en jouant avec quelques codes du dessin. Le mime monte donc un escalier et un autre homme prend un ascenseur, tous ces décors sont invisibles, mais au regard énervé du clown vers un espace totalement blanc on partage cette rage d’avoir grimpé deux étages pour rien et on voit ce fichu ascenseur.

Après un certain nombre d’efficaces séquences de ce type, l’auteur a l’intelligence de varier l’exercice en y introduisant une clown, et l’on retrouve là l’Hussenot romantique qui ne se plait jamais autant qu’à mettre les relations au cœur de ses récits. Amour naissant, sexe débridé (réussissant l’exploit d’être visuellement particulièrement sauvage et chaste en même temps), naissance d’une famille… Voici que nos clowns sont cinq et que les enfants apprennent à leur tour à jouer avec la magie de leurs corps démiurges qui peuvent moduler directement l’espace.

Cette cinquième collaboration Hussenot/La Joie de Lire est donc une réussite, en ce qu’elle surprend et renouvelle la bibliographie de l’auteur, toujours aussi atypique et pourtant accessible. Avec sa simplicité, mais son grand goût de l’expérience, Clown révèle aussi un discours sur le dessin plus riche que nombre de travaux graphiques plus luxuriants. Sobre, drôle et touchant, à placer dans une bibliothèque entre les recueils de gags et les ouvrages sur la BD, en compagnie de l’excellent Imbattable.

clown_image2

Publiez un commentaire