Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

8 Comments

DC Comics met fin aux labels Wildstorm et Zuda

24 septembre 2010 |

wildstorm_logo

Dans un communiqué publié mardi 21 septembre, Jim Lee et Dan DiDio, les deux responsables éditoriaux de DC Comics, ont annoncé la fin du label Wildstorm et celle de sa division digitale Zuda.

wildstorm_imageLes derniers titres sous label Wildstorm sortiront en décembre, puis les personnages iront se mettre au repos. En effet, si cette collection de DC Comics s’éteint, il est probable qu’on revoie un jour ou l’autre certains de ses héros dans des séries de la maison mère. Il n’empêche, après 20 ans de publications, c’est une page qui se tourne. Une page pleine de titres importantes comme The Authority, Planetary, Gen13, Sleeper, WildCATS, Ex Machina, Global Frequency ou Promethea et Tom Strong.

Autre label à faire les frais de la nouvelle organisation de DC : Zuda, son initiative numérique. « La fermeture officielle de Zuda clôt un chapitre de l’histoire digitale de DC, mais nous allons poursuivre nos efforts pour innover dans ce domaine, nous fondant sur l’expérience acquise avec Zuda », précisent Lee et DiDio. Cette annonce est la suite logique des évolutions de ces derniers mois (changement de site, etc.) concernant cette initiative censée faire émerger, via le net, de jeunes auteurs plébiscités par la communauté.zuda_logo

Enfin, DC met les choses au clair concernant ses bureaux américains. Le mastodonte DC Entertainment (cinéma, télé, médias numériques, jeux vidéo et produits dérivés), ainsi que les services administatifs du groupe, s’installent en Californie, plus près du partenaire Warner Bros. En revanche, les activités éditoriales restent à New York, là où elles ont été lancées il y a plus de 70 ans.

Commentaires

  1. pascal

    Les comics en tant que papier voire BD sont en train de mourir.A cause d’une politique qui l’a coupé du grand public de base.Cette politique est en train de se reproduire chez nous -voir Angoulême- et il y aurai beaucoup à dire à propos de ça…

  2. pascal

    Les comics en tant que papier voire BD sont en train de mourir.A cause d’une politique qui l’a coupé du grand public de base.Cette politique est en train de se reproduire chez nous -voir Angoulême- et il y aurai beaucoup à dire à propos de ça…

  3. Nabil

    Bonjour Pascal,
    pourquoi tu penses que les comics sont en danger ? Et seraient-ils coupes du grand public de base? Tous ceux que je bois passer chez Album sont des fanas et des exclusifs comics?

  4. Nabil

    Bonjour Pascal,
    pourquoi tu penses que les comics sont en danger ? Et seraient-ils coupes du grand public de base? Tous ceux que je bois passer chez Album sont des fanas et des exclusifs comics?

  5. Francis Pincemoi

    arf arf arf, je remarque que les technos ricains n’apprécient pas plus la BD numérique que nous. Preuve s’il en est que le genre n’a aucune chance de s’imposer à court terme chez nous. J’en suis ravi!

  6. Francis Pincemoi

    arf arf arf, je remarque que les technos ricains n’apprécient pas plus la BD numérique que nous. Preuve s’il en est que le genre n’a aucune chance de s’imposer à court terme chez nous. J’en suis ravi!

  7. pascal

    Bonjour Nabil.
    Les comics sont en danger parce que les ventes se sont écroulées aux USA.Au point que les fascicules ne sont plus rentables et perdent même de l’argent.Le public plus que vieillissant ne s’est pas du tout renouvelé,principalement à cause d’une politique de boutiques spécialisés -les comics shop- que le nouveau(et jeune) public potentiel n’a pas du tout fréquenté préférant d’autres loisirs mieux exposés, markétés, et surtout à la plus grande visibilité.L’erreur des comics a été de quitter les grands points de ventes(hypermarchés ect..) où se trouve le grand public de base.
    Aujourd’hui pour les mastodontes de l’intertainment – DC, Marvel – le comics papier est juste une branche recherche et développement,un laboratoire à futur licences juteuses pour l’instant encore nécessaire.Il faut voir déjà comment pour tout un public,les comics ne sont qu’un produit dérivé des films et jeux vidéos.On pouvait dire dès lors que ça ne sentait pas bon..
    Déjà le golden boy Jim Lee aux ventes mirobolantes avait rejoint DC il y a quelques années parce qu’il sentait le vent tourner et qu’il voulait protéger son label.En pure perte apparemment.
    L’effet domino continu….Il continue alors que les comics n’ont jamais été aussi bons en terme d’innovation ,maturité, sophistication,complexité dans tout les domaines de la création.Bien devant un franco belge totalement enlisé dans son embourgeoisement- entre autres -.

  8. pascal

    Bonjour Nabil.
    Les comics sont en danger parce que les ventes se sont écroulées aux USA.Au point que les fascicules ne sont plus rentables et perdent même de l’argent.Le public plus que vieillissant ne s’est pas du tout renouvelé,principalement à cause d’une politique de boutiques spécialisés -les comics shop- que le nouveau(et jeune) public potentiel n’a pas du tout fréquenté préférant d’autres loisirs mieux exposés, markétés, et surtout à la plus grande visibilité.L’erreur des comics a été de quitter les grands points de ventes(hypermarchés ect..) où se trouve le grand public de base.
    Aujourd’hui pour les mastodontes de l’intertainment – DC, Marvel – le comics papier est juste une branche recherche et développement,un laboratoire à futur licences juteuses pour l’instant encore nécessaire.Il faut voir déjà comment pour tout un public,les comics ne sont qu’un produit dérivé des films et jeux vidéos.On pouvait dire dès lors que ça ne sentait pas bon..
    Déjà le golden boy Jim Lee aux ventes mirobolantes avait rejoint DC il y a quelques années parce qu’il sentait le vent tourner et qu’il voulait protéger son label.En pure perte apparemment.
    L’effet domino continu….Il continue alors que les comics n’ont jamais été aussi bons en terme d’innovation ,maturité, sophistication,complexité dans tout les domaines de la création.Bien devant un franco belge totalement enlisé dans son embourgeoisement- entre autres -.

Publiez un commentaire