Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Deux parodies de Star Wars au banc d'essai

29 septembre 2010 |

Les parodies de Star Wars, ce n’est pas une nouveauté, même en BD. Mais la sortie rapprochée de deux albums sur ce créneau-là invite au duel : Naguère les étoiles, de Rudy Spiessert et Hervé Bourhis, face à Le Pire contre-attaque, de Enrique Vegas.

naguere_les_etoilesLe pitch

Naguère les étoiles se présente comme une version parodique de la trilogie originale de Star Wars (épisodes 4 à 6, pour les spécialistes), dont l’univers a été transposé au Moyen-Âge. Dans ce premier volume, qui reprend l’épisode 4, on retrouve les différents personnages et lieux, sous des noms à peine détournés, mais dans une ambiance rurale sympathique. À noter que les deux droïdes sont devenus des druides (enfin, un druide et un fakir).

Le Pire contre-attaque est une version compressée de la trilogie. Les personnages y sont des caricatures (Luke le neuneu, Leia la chieuse, Obi-Wan le gâteux, etc.) évoluant dans un univers de SF tournant en bourrique le monde d’hyper consommation qui est le nôtre aujourd’hui.

la mise en images

Naguère les étoiles se divise en une succession de gags d’une demi-planche. L’histoire avance donc par petites scènes, ce qui permet la référence directe et aisée à des séquences-clés du film. Avare de décors et de détails, le dessin est sobre voire schématique, comme si les personnages étaient des pantins dans un spectacle de marionnettes. Mais cela fonctionne plutôt bien.

le_pire_contre_attaqueAu niveau graphique, Le Pire contre-attaque est une sorte de comics cartoony, hyper dynamique, auquel ne manque que la couleur. Des détails dans le décor ajoutent une louche potache à l’ambiance de caricature survoltée qui règne ici. Une galerie de croquis de l’auteur vient enrichir le volume.

Le vainqueur

Tout d’abord, précisons que les réfractaires au genre parodique passeront leur chemin sur les deux titres, tout comme ceux qui n’aiment pas Star Wars. Pour eux, les librairies regorgent d’autres bonnes choses. Pour ceux qui aiment rire de leur trilogie de SF préférée, il ne devrait pas y avoir photo. Naguère les étoiles, par sa subtile manipulation des références et sa transposition cohérente dans un univers médiéval, l’emporte haut la main sur le bêta et gueulard Pire contre-attaque. Malgré quelques blagues communes, les deux séries jouent dans des catégories différentes : la première est autant un hommage qu’une parodie, qui ravit les fans par sa fidélité à l’histoire originelle et amuse par son ton gentiment décalé; la seconde atterre dès les premières pages, et s’affirme au fur et à mesure comme une potacherie plate, qui s’éloigne de La Guerre des étoiles à la vitesse de lumière.

__________________________

bouton_nbd Naguère les étoiles #1.
Par Rudy Spiessert et Hervé Bourhis.
Delcourt, 10,50 €, le 8 septembre 2010.

Achetez Naguère les étoiles T1 sur Fnac.com
Achetez Naguère les étoiles T1 sur Amazon.fr

bouton_nbdLe Pire contre-attaque.
Par Enrique Vegas.
12 Bis, 15 €, le 26 août 2010.

Achetez Le Pire contre-attaque sur Fnac.com
Achetez Le Pire contre-attaque sur Amazon.fr

__________________________

Publiez un commentaire