Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 20, 2018















Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Dwarf #1 ***

8 octobre 2010 |

dwarf_couvbienPar Shovel. Delcourt, 13,50 €, le 1er septembre 2010.

Chez les nains, porter une marque de naissance bien particulière est mauvais signe : en général, on ne laisse pas vivre les nourrissons ainsi pointé par les dieux. Mais Öth a été préservé par son père forgeron, qui lui a appris tous les secrets de son art et de la vie en forêt. Hélas, le paternel trépasse. Es alors venu le temps pour notre jeune héros de vivre sa vie et de découvrir le grand destin qui lui ouvre les bras…

dwarf_imageCréer un univers de fantasy est toujours compliqué. Car les précédents et les références sont si nombreux que les nouvelles fictions pâtissent forcément de la comparaison. Mais le monde imaginé ici, tout en étant familier, est cohérent. Car on sent qu’il a été conçu avec soin, respect des anciens et surtout une foi et une sincérité sans faille dans l’implication artistique. Un peu chargé en texte et en cases (il n’est pas rare d’en compter plus d’une douzaine par page, voire jusqu’à 17!), ce premier tome est dense et long à lire, et permet de s’immerger pleinement dans ces bois peuplés de sylves et ces châteaux habités par des nains. Le dessin de Shovel (auteur de Six runkels en Amborie, chez l’éditeur réunionais Epsilon) opte pour un classicisme dynamique et lumineux, résolument efficace. Des séries fantasy de cette qualité, si on est amateur du genre, on ne saurait s’en priver.

bouton_nbd Achetez Dwarf T1 sur Fnac.com
Achetez Dwarf T1 sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Wok

    De la bombe

  2. Wok

    De la bombe

  3. Francis Pincemoi

    Décidément, ce povre delcourt lorgne de plus en plus vers les succès de son ami ensoleillé. Quelle tristesse! A l’un les gnomes et les trolls, à l’autre les nains. Beurrkk!!

  4. Francis Pincemoi

    Décidément, ce povre delcourt lorgne de plus en plus vers les succès de son ami ensoleillé. Quelle tristesse! A l’un les gnomes et les trolls, à l’autre les nains. Beurrkk!!

Publiez un commentaire