Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Gilles Chaillet est mort

15 septembre 2011 |

Dure semaine pour la bande dessinée. Après le décès de Daniel Hulet, et celui de l’éditeur et fondateur de la revue (À Suivre) Jean-Paul Mougin, on apprend la mort de Gilles Chaillet.

gilles_chaillet_photoNé à Paris le 3 juin 1946, Gilles Chaillet démarre sa carrière comme dessinateur de studio. Puis Jacques Martin le repère et lui confie en 1976 le dessin de Lefranc. Trois ans plus tard, il lance dans le Journal de Tintin la série qui le fera connaître : Vasco. Une série historique qu’il ne lâchera pas, puisqu’après en avoir laissé le dessin à Frédéric Toublanc, il continue à scénariser cette saga : un 24e tome est attendu au Lombard pour 2012.

Sa passion pour l’histoire se révèle dans d’autres créations : La Dernière Prophétie (Glénat, 2002-2007), Tombelaine (dessinée par Bernard Capo, Casterman, 2002-2006), Vinci (sur un scénario de Convard, Glénat, 2008-2009), Dans la Rome des Césars (volumineux ouvrage paru en 2004 chez Glénat). Jusqu’au tout récent Les Boucliers de Mars, dessiné par Gine et paru chez Glénat au début de cette année. On notera également son thriller Intox (avec Olivier Mangin, Glénat), sa participation au Triangle secret ou aux Voyages d’Orion.

Dessinateur réaliste de premier plan et attaché aux détails et à la crédibilité historiques, Gilles Chaillet laisse derrière lui une oeuvre importante et de nombreux fans. Il s’est éteint mercredi 14 septembre, à l’âge de 65 ans.

Source: Glénat – Photo: Crochet.david, prise au festival Quai des bulles 2008 de Saint-Malo – sous licence CreativeCommons

gilles_chaillet_couv

Publiez un commentaire