Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

13 Comments

Goyô #1-5 ****

14 avril 2010 |

goyo_couvbravoPar Natsume Ono, Kana, 7,35€, le 12 février 2010.

Masanosuke, un jeune rônin (samouraï sans maître) sans-le-sou, se fait embaucher dans le clan des Goyô. Son rôle de garde du corps auprès du chef Yaichi va amener un certain trouble au sein des membres de la bande. Car ces hommes sont en réalité des brigands, et Masanosuke va se retrouver entrainé dans leurs sales histoires…

Goyô est une fascinante série loin des clichés des mangas de samouraï – qui se réduisent souvent à des duels et une surenchère technique. Cette histoire n’est d’ailleurs pas sans rappeler l’étonnant travail d’Issei Eifuku et Taiyou Matsumoto sur Le Samouraï Bambou. Ici, très peu d’action, encore moins de violence.goyo_image Natsume Ono préfère présenter des personnages réalistes à la psychologie développée. La série baigne dans une ambiance sereine et apaisante où chaque personnage a sa place. L’irruption de Masanosuke dans le groupe va petit à petit faire évoluer leurs relations. La vie des membres et l’histoire énigmatique de Yaichi vont progressivement se dévoiler avec une grande cohérence. Dans ce récit, chaque phrase est finement pensée et le graphisme est troublant. En effet, Natsume Ono possède un coup de crayon très personnel : son trait fin, sensible et séduisant rend cette histoire et ses interprètes attachants.

Moment de lecture rare et à mes yeux la plus belle découverte de 2009 ! Prenez le temps d’apprécier Goyô, la série a rattrapé la publication japonaise et devrait se poursuivre désormais au rythme de deux volumes par an.

Achetez Goyô T5 sur Amazon.fr
La fiche de l’album sur nouvellesbd.com.

Commentaires

Publiez un commentaire