Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 23, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Invincibles – Au pays du Dalaï-Lama

26 mars 2021 |
SERIE
Invincibles - Au pays du Dalaï-Lama
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
16 €
DATE DE SORTIE
18/03/2021
EAN
B087677K5W
Achat :

Tibet, 4 juin 2019, en pleine tempête de neige, une jeune fille s’effondre parce que son moignon est à vif. En pleine ascension, elle doit trouver le moyen de dépasser sa douleur. « Concentre-toi sur le maître qui est en toi », lui suggère Lobsang, un moine qui a perdu ses bras et ses jambes en s’immolant par le feu.

Le décor est planté. Après cette introduction choc, le récit revient un an en arrière dans une chambre d’hôpital à Paris. Maya sort d’un coma artificiel et apprend qu’elle a été victime d’un attentat et amputée d’une jambe. Son traumatisme est immense. Les soignants sont parfaits et lui expliquent avec douceur, empathie et conviction qu’elle va se reconstruire. Mais sa renaissance ne sera pas que physique. Elle puise dans le discours du Dalaï-Lama la force d’ouvrir son coeur malgré la violence qu’elle a subie. Elle prend contact avec Sofia qui vient la former à la méditation tibétaine. C’est à travers ce personnage que la fiction rejoint la réalité. L’histoire est inspirée de faits réels : la personne qui l’initie à la méditation est Sofia Stril-Rever, scénariste de ce récit, biographe du Dalaï-Lama, co-organisatrice de séminaires, mouvements, etc. 

640CA994-185A-40F0-B11E-0111C291372F

Tout en s’appropriant une prothèse bionique, Maya s’ouvre à une nouvelle philosophie. C’est l’occasion pour nous d’en apprendre autant sur les douleurs fantômes que sur la nature de la compassion. Malgré sa vocation idéologique, le récit est fluide et crédible. Maya décide d’aider les autres personnes recourant à des prothèses. Elle va à la rencontre du Dalaï-Lama, apprend que Lobsang, un moine amputé de tous ses membres, est torturé par le gouvernement chinois. On lui dit qu’elle peut l’aider en allant le chercher là-bas. Et voilà comment elle se retrouve sur cette montagne.

L’éditeur Florent Massot a choisi la mangaka Kan Takahama (L’Amant, La Lanterne de Nyx…) pour illustrer cette histoire, et elle relève le défi avec talent. Pas de planches contemplatives, pas de flottements ou de poésie, le récit avance à une vitesse folle, se concentrant sur les traits des personnages. Son dessin semi-réaliste lui permet de mixer les visages du Dalaï-Lama et des autres intervenants réels à ceux des personnages de fiction.

A5B5FF0F-ABA5-41C3-9783-EDF54F3FB534

Cet album a donc de réels atouts et aborde une problématique fondamentale de notre société : comment dépasser le terrorisme. La forme incitera plus facilement les adolescents à découvrir la pensée du Dalaï-Lama. Cependant, cette lecture ne doit pas se faire sans en questionner la nature prosélyte. Les auteurs n’incitent pas les jeunes uniquement à méditer et à ouvrir leur coeur, mais bien à prendre position politiquement, quitte à mettre leur vie en danger. Ici une jeune fille (dont on ne sait pas très bien si elle est majeure) aide un moine à échapper aux autorités chinoises, au risque d’être abattue comme les Tibétains qui s’exilent par les montagnes, ou de mourir gelée. Sofia Stril-Rever (un personnage réel) et la mère (un personnage fictif) l’y encouragent…

365FCB26-13E2-4C9A-A3F4-B5935590A56F

Alors qu’on ne comprend pas bien ce que sa présence apporte au groupe chargé d’exfiltrer le moine, une jeune Française doit-elle prendre position pour les Tibétains contre la Chine, au péril de sa vie ? Pour les auteurs, cette action fait de Maya une « invincible ». Cette dénomination est gênante. Ne glisse-t-on pas d’un idéalisme à un autre ? Sur la question de l’immolation, l’auteur fait dire au Dalaï-Lama qu’il n’encourage pas cette pratique. Mais il ne la condamne pas. Quelles sont les frontières entre la religion, la spiritualité et l’activisme ? On complètera donc cette lecture par un solide examen critique.

Publiez un commentaire