Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Femme de l’ogre **

3 octobre 2011 |

la_femme_de_logre_couvpasmalPar Etienne Appert et Bernadette Appert. La Boîte à bulles, 17 €, septembre 2011.

C’est l’histoire du Petit Poucet, mais vue du point de vue de la maison de l’ogre. Et plus précisément de celui de l’épouse du mangeur d’enfants. Qui est-elle, d’où vient-elle, de quoi rêve-t-elle ?

la_femme_de_logre_imageVoilà une bonne idée de partir à la découverte des lieux cachés des contes de notre enfance, cette part de mystère qui ajoute à l’effroi, ces non-dits qui dressent les portraits en creux de personnages sombres. Ici, l’histoire démarre avec le Petit Poucet et change de direction quand ce dernier et ses frères entrent dans la maison funeste. À ce moment-là, on restera avec l’ogresse, petite bonne femme souriante qui aime ses filles et devra vivre avec une écrasante culpabilité après leur mort…

Récit muet jouant à fond sur le trait et les formes, ce one-shot en noir et blanc marche sur un fil entre BD jeunesse et expérimentation graphique brute. Au cours de l’errance dépressive du personnage-titre, on oscille ainsi entre conte classique et fantaisie légèrement punk, entre ligne fine et explosion sensitive de figures torturées. Un parti-pris original et osé, mais qui laisse par moments le lecteur sur le bord du chemin. Si les scènes d’amour entre l’ogre et sa petite femme sont belles, celles où cette dernière devient chanteuse de rock fonctionnent beaucoup moins bien (alors qu’elles devaient être impressionnantes dans la version scénique de l’histoire). Au final, on est tout de même impressionné par une vraie prise de risque narrative et des essais graphiques proches de l’abstraction plutôt convaincants.
bouton_nbd
Achetez La Femme de l’ogre sur Fnac.com
Achetez La Femme de l’ogre sur Amazon.fr

Publiez un commentaire