Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 30, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Grâce

24 mars 2021 |
SERIE
La Grâce
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
20 €
DATE DE SORTIE
19/03/2021
EAN
2369902906
Achat :

Emmi Valve est une artiste finlandaise, illustratrice et autrice de bandes dessinées. Mais elle a bien failli ne jamais le devenir. Car elle souffre depuis son adolescence d’une dépression existentielle sévère, accentuée par un viol. C’est ce qu’elle raconte, sans fard et avec une lucidité impressionnante, dans cette autobiographie en forme de journal intime d’un passé chaotique.

la-grace_image1Aujourd’hui guérie, même si « toujours un peu tordue », l’autrice décrit comment la maladie l’a peu à peu dominée, s’est emparée des moindres secondes de son quotidien jusqu’à faire de sa vie un enfer permanent. Impression de vacuité de l’existence, d’inutilité sociale… Idées noires récurrentes, troubles obsessionnels… Alcoolisme, conduites à risque, dégoût de son propre corps, hallucinations terrifiantes… Et puis, une tentative de suicide et un passage en hôpital psychiatrique. Emmi Valve met en image tous ces moments de son trait ondulant et organique, dans un découpage sobre de une à quatre cases par page, au sein desquelles les couleurs coulent et semblent prêtes à noyer les personnages. Le résultat est étrange, tantôt oppressant, tantôt repoussant, tantôt froid. Car l’autrice met une grande distance dans son récit, semble vouloir éviter à tout prix le misérabilisme et la compassion forcée : c’est réussi, mais peut-être un peu trop, car en balayant l’empathie, elle prend le risque qu’on se désintéresse par moments de son histoire. Surtout, on sent qu’elle ne creuse pas son délire mystique et semble passer très vite sur la révélation qui l’a conduite vers le salut… Peut-être car c’est un sujet qu’elle ne maîtrise pas encore, ou ne peut l’illustrer pour le moment, et cela doit être respecté.

Au-delà de cet écueil de mise en scène, La Grâce s’impose comme un témoignage puissant et rare sur un trouble psychique mal connu, doublé d’une vraie vision artistique. Et rien que pour ça, il mérite le coup d’oeil.

la-grace_image2

Publiez un commentaire