Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Lionne #1 **

27 janvier 2012 |

picto-critique-V3-2la_lionne_couvPar Laureline Mattiussi et Sol Hess. Glénat/Treize étrange, le 25 janvier 2011.

Que faire à Rome, au Ier siècle avant JC ? Baiser, boire, mourir. Les opulents enchaînent orgie sur orgie, les esclaves servent leurs maîtres sans broncher, les juifs sont déjà détestés et la plèbe se meurt de la peste. Au milieu de cette civilisation décadente, Léa dite la Lionne, prostituée de luxe, mène les hommes par le bout du nez (et du sexe)…

la_lionne_image1Après un original récit de pirates (L’Île au poulailler), Laureline Mattiussi (relire son interview ici) revient avec une trilogie antique écrite par Sol Hess, musicien et leader du groupe bordelais The Sympatik’s. Dans une Rome aux décors à peine esquissés, elle se concentre sur les corps enchevêtrés, qui tentent de tromper la mort dans une débauche permanente, préférant se noyer dans les excès de sexe et d’alcool plutôt que d’affronter la réalité : leur monde se meurt, inexorablement. De ce parti-pris à réserver aux adultes, l’auteure joue l’humour, le décalage et surtout le mouvement, grâce à un trait souple et expressif, superbement mis en couleurs par la talentueuse Isabelle Merlet. Mais si on dévore l’album d’une traite, grâce à un rythme efficace et des dialogues peu nombreux, on reste encore un peu dans l’expectative, ce premier tome manquant sans doute un peu de densité. On lira la suite avec intérêt, pour voir si cette histoire de corps et de mort prendra enfin l’ampleur qu’elle mérite.

Achetez La Lionne T1 sur Fnac.com
Achetez La Lionne T1 sur Amazon.fr

la_lionne_image2

Publiez un commentaire