Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

L’Art n’a qu’à bien se tenir

16 novembre 2015 |
SERIE
L'Art n'a qu'à bien se tenir
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
15 €
DATE DE SORTIE
19/10/2015
EAN
2365351093
Achat :

L’Art n’a qu’à bien se tenir ou plutôt L’Art n’aQUE!!! comme le corrige un personnage fâché en couverture. Au premier coup d’œil on reconnaît l’écriture cursive et ronde d’un Ben qui, d’artiste innovant, s’est rapidement complu en auteur d’aphorismes pour agendas – tout en vendant fort cher la même recette depuis des décennies.

art_naque1Le ton est donné, ce livre pourfend le monde de l’art contemporain. À chaque page son gag, où de minimalistes personnages (portant tous des lunettes rectangulaires) dissertent avec pédantisme sur des installations, tableaux ou petits fours. La caricature est féroce mais assez juste, l’auteur connaissant bien le milieu pour avoir été plusieurs années étudiant aux Arts Décos de Strasbourg. D’ailleurs, il n’y a pas dans son livre de charge populiste et sans intérêt sur le ton du « mon cousin de 3 ans ferait pareil », par contre il s’amuse à décrypter les codes, le langages et les stéréotypes d’un milieu pouvant très vite tourner à vide en se regardant le nombril.

Apparu il y a quelques années dans Psikopat, où il exerce toujours tout en publiant également dans Spirou et Fluide Glacial, Klub est un auteur extrêmement drôle, encore rare en album. Ce livre, très différent de ses pages habituelles dans la forme (ne serait-ce que par le dessin minimaliste), porte la même marque incisive et la même faculté à montrer l’absurde du monde. Ainsi ces postures sur le look, la relation au monde – soudain magnifiée si posée comme art – ou ce commissaire d’expo si féministe qu’il veut faire une expo de femmes artistes sans même regarder leur travail.

Chaudement recommandé, L’Art n’aQUE!!! (titre officieux) dispose en plus d’une très finition très soignée, de la couverture trouée au « Permis de critiquer l’art contemporain » offert en gadget en passant par le prix sous-titré : « Quinze euros – Le Prix fait partie de l’oeuvre, l’an prochain ça vaut le triple. »

 

art_naque2art_naque1

Publiez un commentaire