Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | June 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Blog de Nina

29 mai 2017 |
SERIE
Le Blog de Nina
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
14.90 €
DATE DE SORTIE
31/05/2017
EAN
2818941644
Achat :

blognina_extrait2Nina, une fillette d’une dizaine d’années, vient tout juste d’emménager avec ses parents en pleine campagne. Elle, qui a toujours vécu à Paris, supporte assez mal cette mise au vert forcée. Éloignée de ses amis d’enfance, elle décide alors d’ouvrir un blog pour garder le contact avec eux. Sur les pages de ce carnet intime numérique, Nina va raconter sa nouvelle vie et confier ses états d’âme. Alors qu’elle a beaucoup de difficultés à nouer des liens avec les enfants de son village, les messages de ses copains de la capitale vont l’aider à passer le cap et à se sentir moins isolée. Mais à sa grande surprise, Nina va découvrir un matin sur son site un commentaire de Charlotte, une camarade de sa nouvelle école. Voilà peut-être l’occasion de briser la glace ?

Les bonnes intentions ne suffisent pas toujours à donner naissance à un album réussi. Ici, on ne peut pas reprocher au duo de scénariste BeKa (Planète Gaspard) leur volonté de livrer une histoire moderne qui met l’amitié au cœur du sujet. Mais l’abus de bons sentiments et la multiplication des clichés, notamment sur la vie urbaine et rurale, nuisent fortement à ce récit qui se décrédibilise tout seul au fil des pages. On reste sceptique en suivant ce groupe d’enfants échanger sur la toile. On les observe tisser des liens sous nos yeux, sans jamais vraiment réussir à se prendre d’affection pour eux. Le dessin édulcoré de Grégoire Mabire, qui vient du monde de l’illustration, est un peu figé et peine à donner du dynamisme à l’ensemble. L’alternance entre les planches classiques de bandes dessinées et les extraits du blog de Nina n’apporte pas réellement l’effet escompté. On ne peut s’empêcher d’y voir une référence assez évidente à la série Les Carnets de Cerise, mais la comparaison s’arrête malheureusement là. Au final, cette accumulation de petites maladresses et d’inspirations ratées laisse le lecteur à distance.

blognina_planche1blognina_planche2

 

Publiez un commentaire