Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 25, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Roi des oiseaux

2 septembre 2020 |
SERIE
Le Roi des oiseaux
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
21 €
DATE DE SORTIE
26/08/2020
EAN
2075139857
Achat :

Привет ! Ô merveille, un voyage éblouissant dans le folklore russe ! C’est Gamaïoun, l’oiseau magique à tête humaine de la mythologie slave, le narrateur de ces « histoires de bravoure, d’amour ou de sagesse ». L’édition originale, publiée en anglais par Nobrow press, est d’ailleurs intitulée Gamayun Tales.

La Querelle ouvre le bal et l’on découvre comment une petite pomme d’or déclencha une guerre entre le roi des oiseaux et le roi des animaux terrestres, un lion majestueux. Les contes sont enchâssés, chacun ayant pour fil conducteur un élément de la précédente histoire. Ce livre opère ainsi comme des matriochkas (les petites poupées russes qui s’emboîtent) jusqu’à ce que la boucle soit bouclée avec le fruit doré.leroidesoiseaux_80

La célèbre Baba Yaga est à peine évoquée : nous partons ici à la rencontre d’un monde peuplé d’animaux qui parlent, de princesses mutantes et de monstres cruels, mais aussi de domovoï (esprit du foyer) tel Fiodor, une espèce de fourmi géante poilue comme un ours avec une drôle de moustache. Rien de ce qui fait le charme des contes ne manque : il est question de querelles familiales, de boîtes magiques, de festins qui apparaissent, de trahisons, d’échanges de promesses aux conséquences qu’on ne mesure pas toujours… Deux enfants, un garçon et une fille, font partie des personnages héroïques auxquels le jeune lectorat pourra s’identifier.

leroidesoiseaux_129Alexander Utkin, l’auteur qui réhabilite avec talent ce folklore russe, est un artiste touche-à-tout qui, enfant, rêvait d’être Walt Disney. On retrouve cette influence dans son dessin, doté d’un côté enfantin touchant. Parmi ses influences, nombreuses et éclectiques, il cite aussi des films de Miyazaki et Nolan, des séries télévisées (Les Simpsons, Futurama, Adventure Time, La Forêt de l’étrange, Breaking Bad, Firefly, Fargo, Penny Dreadful) et des auteurs de bande dessinée qui constituent « un océan sans fin d’inspiration et de joie » : Mignola, Pope, O’Neill, Herge, Mattotti, Moon & Ba, Pearson, Maclean, Siegel, Corben, Millar, Miller, Moore.

Jouissant de compositions variées, les planches du Roi des oiseaux sont une explosion de couleurs qui nous happent autant que le récit. Alexander Utkin explique son processus de création sur le site de son éditeur anglais. Il commence par dessiner des petites vignettes : « Vraiment minuscules. Personne d’autre que moi ne pouvait comprendre la plupart d’entre elles, mais pour moi, tout est déjà là. » Il compose ensuite ses planches au crayon et les scanne en augmente le contraste du dessin au crayon :  « Il devient donc essentiellement des encres. » Les couleurs sont toutes numériques. « Et souvent, c’est l’étape la plus difficile pour moi. […] Une palette de couleurs petite mais logiquement choisie aide beaucoup. » Résultat : un grand bonheur de lecture pour tous les âges.

leroidesoiseaux_167

Publiez un commentaire