Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Les + du blog : LE BDM (suite) 2/3

3 novembre 2006 |

Tout ce que Michel Denni et Isabelle Morzadec, deux des auteurs du BDM (et responsables de la libraire Lutèce, rue d’Arras à Paris) n’ont pas dit dans les trois pages que leur consacre BoDoï 101 à l’occasion de la sortie de la 16e édition de la « bible » de la BD franco-belge.

L’INCROYABLE MEMOIRE DES COLLECTIONNEURS

L’équivalent du BDM existe-t-il aux Etats-Unis ?

The Official Overstreet Comic Book Price Guide, plus ancien que le BDM, paraît tous les ans. On y trouve de nombreuses raretés. Certains comicsLa vie est belle malgré tout n’ont été tirés qu’à 5000 exemplaires. Les cotes vont de un à dix ou même à vingt entre état usagé et impeccable. Si vous commandez un comic book très cher, il est emballé dans du plastique -ou même scellé dans une boite !- en présence d’un tiers qui constate son état et photographie l’opération. Un vrai cirque ! Ne riez pas, on va y venir en Europe.
Seth, auteur canadien, raconte d’une manière très amusante la vie d’un collectionneur de comics dans La Vie est belle malgré tout (Humanos, 1998). Un auteur français traitera peut-être un jour le sujet en France. Il y a matière ! Florence Cestac a réalisé une nouvelle de quatre planches pour Métal Hurlant sur le sujet, à mourir de rire. Lors d’un salon qui se tenait à l’ancienne gare de la Bastille, un collectionneur vole une pièce rare et se fait écraser dans la rue. C’est très méchant. On sent que Florence, ancienne libraire, sait de quoi elle parle !
N’êtes-vous pas à la fois juges et partie ?
Donald #313 Parce que nous sommes libraires et auteurs du BDM ? C’est vrai, on nous le reproche parfois. Il nous semble que le risque est moindre que si nous étions collectionneurs. Un collectionneur aurait tendance à sous-coter tout ce qu’il n’aurait pas ! Nous, n’avons aucune raison de privilégier un titre de Trondheim par rapport à un Bob Morane ou un Chick Bill. Nos cotes sont la moyenne des cotes relevées par tous ceux qui nous aident et dont deux sur trois sont d’ailleurs des collectionneurs. C’est leur nombre qui fait notre force. Et leurs connaissances parfois encyclopédiques. Untel nous raconte avoir fait les salles de vente des années avant de tomber sur tel album, ou nous prévient que le Donald #313 est beaucoup plus rares que lesHurrah autres. Pendant des années, des vieux de la vieille sont allés de boutique en boutique décrypter tous les journaux d’avant-guerre pour le BDM. L’un avait en tête le contenu de chacun des 334 numéros du journal Hourrah. Et la cote de chacun !
Le BDM est coté dans le BDM
Cela étonne beaucoup de gens.Il y a deux raisons. D’abord les couvertures inédites. Celle du BDM #2, un Gaston inédit de BDM #2Franquin, plaît beaucoup. Ensuite chaque BDM comporte des chapitres sur des sujets bien précis non repris dans les suivants. Christian Marmonnier a réalisé, dans le 7e et le 8e, deux chapitres sur Disques et bandes dessinées où sont référencés des centaines de disques. Guy Delcourt a écrit, pour le 6e, Le cinéma s’affiche en BD. Philippe Morin a écrit, dans le 4e, un chapitre recensant tous les fanzines des années 1970. Des mauvaises langues ont insinué que nous ne reprenions pas les vieux chapitres dans les nouvelles éditions pour mieux vendre les anciens BDM. C’est idiot. Ils sont épuisés. Et puis, imaginez une seconde un BDM regroupant tous les chapitres publiés depuis son origine, il serait monstrueux !

Demain : OBTENIR UNE COUVERTURE D’HERGE ? FACILE !

BDM, catalogue encyclopédique 2007-2008, 1128 pages, Éditions de l’amateur, 49 euros, fin novembre, début décembre.

Lire les autres dossiers : 1/3, 3/3

Commentaires

  1. cossetorm

    Hey,
    My Name is, Robert
    great posts on here
    this is my page:

    http://hI2zG8Q.spaces.live.com/

  2. cossetorm

    Hey,
    My Name is, Robert
    great posts on here
    this is my page:

    http://hI2zG8Q.spaces.live.com/

Publiez un commentaire