Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les + du blog : « SPIROU HEBDO »

17 mai 2006 |

VIOLINE ET VIOLONS DÉSACCORDÉS
Violine est de retour dans Spirou. On s’étonne peu de la voir mettre minables quelques joueurs de poker professionnels, avec ses pouvoirs c’est la moindre des choses. Il est plus surprenant de voir l’infâme docteur sans nom, abandonné chez les réducteurs de tête, prendre une tonne de bonnes résolutions et demander au chef de tribu de lui balancer une solide baffe chaque fois qu’il « recommencera à courir après le fric comme un gros imbécile ». On ne voudrait pas être à la place des bajoues de l’âme damnée de la mère de Violine. Tronchet, le dessinateur du Peuple des endormis – belle série historique écrite par Frédéric Richaud que vous lisez actuellement dans BoDoï – est le scénariste de l’envoûtante Violine, commencée avec Fabrice Tarrin et continuée avec Jean-Marc Krings.
À noter, en dernière page de ce Spirou, un gag des Nombrils, de Delaf et Dubuc, série qui a tellement emballé Serge Le Tendre qu’il raconte son coup de cœur dans BoDoï 97 à paraître le 26 mai 2006.


À part çà, le nouveau Spirou continue de mélanger allégrement vieilles lunes et étoiles plus récentes. Placé sous le signe du Petit Spirou en couverture, le magazine s’ouvre sur une planche Gaston. Kid Paddle côtoie Tortillas pour les Dalton, un Lucky Luke signé Morris et Goscinny datant de 1967. Le tout a un côté éclectique ou bordélique selon qu’on apprécie ou pas le mélange. L’ensemble ne mériterait-il pas au moins un brin de liant et d’explication ? On peut aussi regretter la disparition des résumés. Le nouveau lecteur doit attaquer la 22ème planche des Machines à ronronner, nouveau Billy the Cat, ou la 11ème de La Traque, nouveau Tuniques bleues, sans avoir la moindre idée de ce qui s’est passé lors des pages précédentes. Ça peut rebuter. Or, séduire de nouveaux lecteurs – et surtout les garder – n’était-il pas l’objectif numéro 1 du relookage du journal Spirou ?*
Spirou #3553, en kiosque du 17 mai au 23 mai 2006, 68 pages, 2,30 euros.

* Sur les intentions du nouveau Spirou, lire l’interview de Claude Gendrot dans BoDoï 93. Ceux qui sont intéressés par l’histoire du magazine avant le rachat de Dupuis par Média Participations, peuvent se référer utilement au BoDoï Hors série 12, réalisé en collaboration étroite avec Thierry Tinlot, son ex-rédac chef, et toute son équipe. Pas triste.

Tags

Publiez un commentaire