Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

8 Comments

Ludo #8 ***

30 avril 2009 |

bien.jpgludo8_couv.jpgPar Pierre Bailly, Vincent Mathy et Denis Lapière. Dupuis/Punaise, 9,50 €, le 3 avril 2009.

C’est un grand jour pour Ludo. Sous le nom de Pickpocket Furtif, il devient un personnage à part entière de la bande dessinée de l’inspecteur Castar! Mais sa joie est de courte durée, car il apprend rapidement que l’éditeur a décidé de stopper la série. ludo8_image2.jpg Même dans l’univers de Ludo, c’est la crise. Cette terrible décision, Ludo et son ami David ne peuvent se résigner à l’accepter sans réagir. Le commando Castar est né.

« Les huit bouquins de Ludo sont comme ces carottes tordues qui ne rentrent pas dans les hypermarchés.» C’est ainsi que le dessinateur Pierre Bailly résume une série qui, en dix ans, aura marqué l’univers de la bande dessinée jeunesse. Ce huitième tome des aventures de Ludo sera le dernier. Pour des raisons économiques, Dupuis a décidé de clore une série qui visiblement n’a pas su trouver sa place dans la nouvelle collection Punaise. Le talentueux trio Bailly, Mathy et Lapière tire donc sa révérence en offrant à son héros une ultime salve d’aventures rocambolesques. Les dessins de Pierre Bailly et Vincent Mathy se croisent une dernière fois avec toujours la même complicité et le même dynamisme dans leurs traits.

Dans cet album, la réalité rejoint la fiction. Les auteurs ne manquent pas d’égratigner l’univers de la BD, où l’argent et les chiffres, comme partout, dictent leurs lois. luo8_image1.jpg Une manière subtile pour eux d’exprimer leur déception, sentiment qui transparaît également dans ce que nous confie Vincent Mathy: «Avec cette série nous avions réussi à créer un chaudron dans lequel nous pouvions faire bouillir pas mal d’idées. À la dernière réunion de travail sur Ludo, l’ébullition était toujours au rendez-vous…»

Malgré tout, cette pointe d’amertume laisse vite place à une belle lueur d’espoir, la morale de l’album le prouve. Un trublion de la BD s’en va pour laisser place à d’autres… Ciao Ludo !

Achetez Ludo T8 sur Amazon.fr
+ d’infos sur NouvellesBD.com

Commentaires

Publiez un commentaire