Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

10 Comments

Merwan: la BD est un sport de combat

21 avril 2009 |

merwan_intro.jpgPercutant. C’est l’adjectif qui définit sans le doute le mieux Merwan, car ce jeune auteur sait donner des coups. Ce grand amateur de sports de combat – qu’il pratique en amateur – livre un album de 200 pages qui sonne les lecteurs en un tour de ring. Le thème de cet ouvrage: le Pankat, un art martial étonnant auquel des lutteurs consacrent totalement leur existence. Parmi eux, Mané, jeune provincial arrivé à la ville pour devenir star du Pankat et qui va découvrir que la dureté de ce sport n’a d’égale que celle de la vie. Pour raconter le parcours initiatique de son jouvenceau, Merwan enchaîne avec punch scènes de combat frappantes et intrigue psychologique, dans un style qui emprunte autant aux mangas et aux comics qu’au franco-belge. On a voulu savoir qui était ce gars qui nous a mis K.O. avec son Fausse Garde. Le sourire aux lèvres et l’œil encore noir suite à un récent combat, Merwan a encaissé nos questions.

merwan_prise.jpgPourquoi avoir placé un art martial imaginaire, le Pankat, au cœur de Fausse Garde ? Pour le côté esthétique des combats ?
J’ai passé un diplôme dans l’animation et je me suis passionné pour la mise en scène des sports de combat – il faut dire aussi que j’ai dix ans d’arts martiaux dans les pattes. J’ai toujours trouvé les bagarres peu crédibles dans mes lectures. Souvent les sports de combat sont magnifiés, alors que les sportifs qui les pratiquent sont des professionnels dont le métier est difficile et dangereux. J’ai voulu raconter cet aspect-là.

De quel sport s’inspire le Pankat ?
Moi-même, j’ai pratiqué beaucoup de sport différents : le kung-fu, puis la lutte chinoise et ce que l’on appelle le free-fight. Mais ce qui m’a inspiré le Pankat, c’est le Mixed Martial Art, que j’ai vu émerger dans les années 90. Ce sport de combat est né d’une question que se posent les pratiquants d’arts martiaux : quelle est la discipline la plus efficace pour le combat un contre un ? À partir de cette interrogation, certains ont essayé de constituer une discipline parfaite en mêlant le meilleur des techniques. Finalement, ils n’ont pas réussi à trouver le sport de combat ultime, mais ils en ont inventé un nouveau. À cette période, je me suis intéressé à l’évolution des règles et aux avantages et désavantages qu’elles entraînent. Je me suis aussi penché sur le fonctionnement des fédérations sportives, qui ont souvent l’esprit plus marchand que sportif. Et j’ai voulu montrer tout cela à travers le Pankat.

merwan_dette.jpgFausse Garde n’est pas qu’une histoire de combats. C’est aussi le parcours initiatique du jeune Mané, tiraillé entre le désir de devenir lutteur de Pankat professionnel, et l’envie de se rebeller contre le système.
J’aime la métaphore de la vie comme combat. On lutte en permanence, on affronte tout le temps une forme de violence, même si elle n’est pas physique. Comme dans la vie, les sports de combat ont leurs règles, dictées par des instances. Mais comme dans la vie, ces règles peuvent changer brusquement. Il y a des moments où l’on choisit d’adopter ces règles, et d’autres où on les transgresse. La question qui sous-tend Fausse Garde est « pourquoi te bats-tu ? »

Ce récit a-t-il une morale ?
J’espère qu’il en a plein. Autant que de personnages, parce que je les aime tous. Eïam est le professeur de Mané. Il a un discours très noble sur la discipline du Pankat, mais en même temps il dirige une école de lutteurs. Pour ce faire, il doit privilégier l’aspect commercial de son sport et en oublier la noblesse. Le « double » d’Eïam est Fessat, un homme qui n’a pas de place dans la société. Ses parents l’ont abandonné dans une l’école de Pankat alors qu’ils avaient les moyens de l’élever. Dès lors, Fessat a des comptes à régler avec la société entière et ne trouve sa place que dans les marges. merwan_fille.jpgFessat n’est pas un terroriste : il se bat mais ne défend pas de cause. Mané est partagé entre ces deux personnages et leurs pratiques. Dans Fausse Garde, Mané se prend pas mal de coups dans la tronche et est soumis à un important questionnement. Mais au final, il s’en sort bien et son aventure ne fait que commencer.

Fausse Garde compile le premier et seul tome paru de la série Pankat et les deux tomes suivants jamais publiés. Que s’est-il passé ?
À la base, Pankat devait être une série en trois tomes. Mais entre le premier et le deuxième tome, j’ai réalisé un film d’animation – Clichés de soirée – que j’ai mis quatre ans à boucler. Je n’ai pu reprendre la série qu’en 2007. Du coup, les trois tomes sortent en un seul volume, dans un beau format qui rappelle les comics.

merwan_bla.jpgPar moments, votre dessin rappelle celui de Bastien Vivès.
Bastien a effectué son stage d’École des Gobelins en travaillant sur mon film. Mais ce serait gonflé de ma part de dire que j’ai pu l’influencer, tant la culture graphique de ce mec est riche. Par contre, je pense que l’on a été nourris des mêmes influences – mangas et jeux vidéo notamment. Et puis notre pratique du dessin est assez proche : nous travaillons beaucoup d’après nature, avec un trait proche du croquis. Lui et moi vivons les scènes que nous dessinons au moment où nous les réalisons. Notre dessin est physique.

Vous partagez aussi le même atelier…
Oui, l’atelier Manjari et l’on prépare ensemble un album dessiné à quatre mains pour Dargaud, Pour l’Empire. J’ai également écrit un scénario pour Bertrand Gatignol, lui aussi membre de l’atelier. Et pour finir avec mes projets, je vais sortir un album chez 12bis, avec Fabien Nury et Maurin Defrance au scénario, accompagné de Fabien Bedouel au dessin.

Propos recueillis par Allison Reber

Images © Vents d’Ouest – Photo © BoDoï

__________________________________________________

Fausse Garde
Par Merwan.
Vents d’Ouest, 15 €, le 29 avril 2009.

Achetez Fausse Garde sur Amazon.fr

Votez pour cet article

__________________________________________________

Commentaires

  1. Un petit lien pour agrémenter cette chouette interview, avec la bande annonce de Fausse Garde.
    http://www.catsuka.com/player.php?id=fausse_garde_bande_annonce

  2. Un petit lien pour agrémenter cette chouette interview, avec la bande annonce de Fausse Garde.
    http://www.catsuka.com/player.php?id=fausse_garde_bande_annonce

  3. Merci Tsuka!

  4. Merci Tsuka!

  5. Le 1er tome était vraiment tres bon, je l’ai attendue cette sortie! Un peu frustré de devoir « racheter le 1″ en quelque sorte mais je pense que je vais pas y perdre. Hate de l’avoir entre les mains.

  6. Le 1er tome était vraiment tres bon, je l’ai attendue cette sortie! Un peu frustré de devoir « racheter le 1″ en quelque sorte mais je pense que je vais pas y perdre. Hate de l’avoir entre les mains.

Publiez un commentaire