Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 29, 2022















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Naduah

18 août 2022 |
SERIE
Naduah
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
22 €
DATE DE SORTIE
09/03/2022
EAN
2344044361
Achat :

Cynthia Ann n’a que 9 ans quand un raid de Comanches décime sa famille. Faite prisonnière, elle grandit dans le village indien, et finit par épouser un chef et donner naissance à trois enfants. Elle est devenue Naduah, « celle qui la dignité et la grâce ». Mais 24 ans plus tard, Naduah est ramenée contre son gré parmi les blancs, arrachée pour la deuxième fois de sa vie aux siens.

naduah_imageSéverine Vidal (Amanda Sparks, La Maison de la plage) a décidé de raconter l’histoire vraie de celle qui est restée célèbre grâce à Hollywood sous le surnom de la squaw aux yeux clairs, cette Prisonnière du désert de John Ford, mais réussit à éviter la biographie trop plate et trop dénonciatrice. Pour cela, elle a inventé le personnage d’Anabel, gamine délurée et révoltée par l’injustice et le traitement réservé aux Amérindiens. Qui se fait l’intermédiaire, la porte-parole de Naduah, pour exprimer toute sa souffrance : celle d’avoir été arrachée à son mari et à ses fils, elle qui s’était reconstruite, déjà dans la douleur, une nouvelle identité au sein des Comanches. Cet équilibre entre réalité historique et outils narratifs de la fiction montre très vite sa force : le récit est limpide, touchant, documenté mais jamais pesant. On est au plus près de Naduah et de ses traumatismes, et par extension, c’est toute l’horreur de la colonisation qui est pointée. En contraste, le dessin en apparence très simple de Vincent Sorel (Les Aventures du Roi Singe, L’Ours…), dont les hachures font vibrer les cases d’émotion, donne une patine singulière et tous publics à cet album. Après Radium Girls, Nellie Bly ou Traquée, une nouvelle bonne pioche de la collection Karma.

Naduah

Publiez un commentaire