Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Nana Huxe ***

21 janvier 2011 |

nana_huxe_couvbienPar Jérémie Labsolu. Ankama, 14,90 €, le 13 janvier 2010.

Le Sud de la France ne ressemble plus à une villégiature pour retraités fortunés ou au doux lieu de vie d’une population truculente. Inondé, il n’est plus qu’un vaste champ de ruines, un désert peuplé de freaks en tous genres, de communautés bizarres et de solitaires désespérés. Leur point commun : ils vénèrent des crânes, entiers ou recomposés à base d’ossements divers. On suit dans ce premier tome différents jeunes « crâneurs », indépendants ou membres d’un groupe, qui vont se croiser dans ce cauchemar calcaire…

nana_huxe_image1Découvert avec Métamuta, le spin-off barré de Mutafukaz, Jérémie Labsolu poursuit son parcours dans la bande dessinée, dans une veine qui ne pourrait être plus éloignée du mainstream. Entre peintures rupestres, graffitis, collages, griffures, photocopies, son dessin est une sorte d’improbable fusion entre manga, art brut et imagerie punk. Une grosse claque graphique, au service d’un récit âpre et sans concession, qui rejette toute facilité et lieux communs. Ses personnages sont bizarres et parfois peu sympathiques, comme une bande de sales gosses à qui on aurait laissé le pouvoir. Et surtout, son univers se suffit à lui-même et ne se repose pas sur une longue explication de ses fondations. Si vous n’avez pas peur d’être bousculé et de découvrir un vrai travail d’auteur, risqué et engagé, affrontez Nana Huxe : vous n’en sortirez pas indemne, et c’est ça qui est bon.

bouton_nbd Achetez Nana Huxe T1 sur Fnac.com
Achetez Nana Huxe T1 sur Amazon.fr

nana_huxe_image2

Commentaires

  1. C.Gribouille

    Nana Huxe club. Une plongée dans un univers post-apocalyptique dans l’hérault.
    Il ne reste plus que deux petites îles de la ville de Montpellier et de la colline de Sète. Dans l’arrière pays devenue la nouvelle côte de la méditerranée, les anciennes villes de Ganges et du Vigan sont devenue les repères de différents groupes de crâneurs.
    On y croise des marchés d’os, des personnages affublés de masques, de crânes, et de chevelures extraordinaires.
    Le plaisir du dessinateur à crée des personnages qui se créent eux-même leur personnage dans la bande dessinée est aussi un réel plaisir pour le lecteur.
    L’intrigue se met en place avec plusieurs groupes de personnages, au départ c’est un peu difficile de cerner les moments de ruptures quand on passe d’un groupe à l’autre, et puis finalement en se laissant plonger dans l’univers et en lisant cette BD comme on regarderait un film de science-fiction, la lecture devient plus fluide. Peut-être une page de transition (abstraite) entre chaque scène aurait été un plus …
    On attends le volume suivant avec impatience.

  2. C.Gribouille

    Nana Huxe club. Une plongée dans un univers post-apocalyptique dans l’hérault.
    Il ne reste plus que deux petites îles de la ville de Montpellier et de la colline de Sète. Dans l’arrière pays devenue la nouvelle côte de la méditerranée, les anciennes villes de Ganges et du Vigan sont devenue les repères de différents groupes de crâneurs.
    On y croise des marchés d’os, des personnages affublés de masques, de crânes, et de chevelures extraordinaires.
    Le plaisir du dessinateur à crée des personnages qui se créent eux-même leur personnage dans la bande dessinée est aussi un réel plaisir pour le lecteur.
    L’intrigue se met en place avec plusieurs groupes de personnages, au départ c’est un peu difficile de cerner les moments de ruptures quand on passe d’un groupe à l’autre, et puis finalement en se laissant plonger dans l’univers et en lisant cette BD comme on regarderait un film de science-fiction, la lecture devient plus fluide. Peut-être une page de transition (abstraite) entre chaque scène aurait été un plus …
    On attends le volume suivant avec impatience.

Publiez un commentaire