Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

12 Comments

Opération Mort

27 octobre 2008 |

operation_mort_couv.jpgbravo.jpgPar Shigeru Mizuki. Cornélius, 27 €, le 31 octobre 2008.

En France, on connaît le Japonais Shigeru Mizuki surtout par NonNonBa (meilleur album à Angoulême en 2007) et son affection pour les yokai, créatures surnaturelles nippones. Pourtant, le beaucoup plus réaliste Opération Mort est sans aucun doute un de ses plus grands ouvrages. « Histoire à 90% véridique » selon l’auteur, cet épais manga conte un tragique épisode de la Seconde Guerre mondiale, vu du côté japonais.operation_mort_1.jpg Sur une île du Pacifique, face à l’arrivée de l’armée américaine, un groupe de soldats va être envoyé en mission suicide, pour soi-disant sauver leur honneur et celui de l’armée de l’Empereur.

On suit ainsi une poignée d’entre eux, qui guettent un ennemi qu’ils ne connaissent pas, tentent d’éviter les corvées et surtout prenent des coups de la part des officiers. Avec son trait doux et expressif, Shigeru Mizuki croque avec humour cette drôle de vie qui attend la mort. Puis, pour souligner l’horreur de la guerre, et rappeler que son histoire est avant tout un témoignage, il dessine de grandes images photo-réalistes. L’alternance entre ces deux styles est saisissante.

operation_mort_2.jpgOpération Mort est une charge violente et sans concession contre la guerre et ceux qui l’ordonnent. Mizuki, rescapé d’une de ces folles missions-suicides, ne blâme pas le simple soldat, qui n’est pas ici un fou sanguinaire, mais la victime d’une tradition inhumaine qui plaçait l’honneur des hommes au-dessus de leur vie. Comme il l’écrit dans la postface de l’ouvrage:« Selon moi, le fait d’avoir survécu à une « opération mort » n’est en aucun cas une preuve de lâcheté, comme on le pensait à l’époque, mais au contraire un ultime sursaut de résistance comme l’être humain est capable d’en avoir. Rappelons que dans la hiérarchie militaire, un simple soldat était moins important qu’un cheval ; seuls les officiers et sous-officiers étaient placés au-dessus de cet animal. » Si la lecture des livres de Shigeru Mizuki est hautement recommandable, celle d’Opération mort est tout à fait indispensable.

Achetez Opération Mort sur Amazon.fr

Commentaires

Publiez un commentaire