Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Opus #1

24 juin 2013 |
SERIE
Opus
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
14 €
DATE DE SORTIE
06/06/2013
EAN
2915517959
Achat :

Satoshi Kon, réalisateur des longs-métrages animés Perfect Blue ou Paprika, nous a malheureusement quittés prématurément voilà presque 3 ans… mais les éditions IMHO ont eu la belle idée d’acquérir des titres inédits de l’auteur. Le premier conte l’histoire d’un mangaka et de ses démons. Dans une mise en abyme habile, Satoshi Kon évoque les questionnements d’un créateur sur son récit, l’impact de la moindre décision scénaristique et l’importance que prennent les personnages de fiction.

opus_image1Pour ce faire, Opus nous plonge d’une bien belle manière dans un récit d’action sur fond d’interrogations créatives pertinentes. Alors que le manga créé par Chikara Nagai se retrouve à une phase majeure, tout va être chamboulé. Le créateur se fait emporter (au sens propre comme au sens figuré) par son récit qui a pris une ampleur insoupçonnée. Vivant l’action aux côtés de ses propres personnages, le héros d’Opus pose de grandes questions : le mangaka est-il le seul maître à bord ? Le récit ne se construit-il que de manière réfléchie? Est-il facile de reconnaître un bon choix scénaristique ?… Le tout est servi par un trait qui rappelle forcément celui de l’auteur d’Akira, Katsuhiro Otomo (pour lequel Kon fut assistant). Bien que parfois un peu désuet au niveau de la représentation des visages, le graphisme est d’un bon niveau. La mise en scène particulièrement prenante mélange réalité et fiction avec brio.

Opus nous interroge donc sur le statut de la narration dessinée tout en se jouant astucieusement de son support. Ce premier volume est une réussite, mais il faut garder à l’esprit que ce manga demeure inachevé – il est paru en version reliée juste après la mort de Satoshi Kon. Espérons donc que le second volume se révèle du même acabit et ne nous laisse pas trop sur notre faim. Un autre one shot inachevé dessiné par Satoshi Kon et scénarisé par Mamoru Oshii (Ghost in the shell) est prévu chez IMHO : Seraphim. Une autre découverte fructueuse ?

OPUS © Satoshi Kon / Tokuma Shoten / IMHO

opus_image2

 

Commentaires

Publiez un commentaire