Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Passions

1 avril 2014 |
SERIE
Passions
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
14 €
DATE DE SORTIE
19/03/2014
EAN
2352072980
Achat :

Le temps n’a pas prise sur Georges et Louis, les personnages-marionnettes de Daniel Goossens. Après de belles années au service de l’humour absurde et mordant, ils sont toujours là, enthousiastes et flegmatiques, fourmillant d’idées avachis dans leur chaise longue. Toutefois, l’atmosphère de printemps semble titiller leur libido assoupie, car il est beaucoup question dans ce recueil de sexe, plus ou moins tarifé, d’élans amoureux et de bisous baveux. En un mot : de passion !

passions_image1Un jour, à la lecture d’une bande dessinée d’humour réussie, on dira – car ce sera passé dans le langage courant et ce ne sera que justice – « drôle comme du Goossens ». Oui, car le Grand Prix d’Angoulême 1997, pilier du journal Fluide Glacial, a su bâtir un univers unique de bons mots et de pastiche, un petit théâtre en évolution permanente, où la tirade désopilante le dispute au dessin subtilement percutant. Rares sont les BD à vous déclencher un fou-rire à chaque chapitre ou presque, et celles de Goossens font partie de celles-là. Comment résister à cette parodie d’aventure africaine, où l’on chasse le bébé sauvage pour récupérer ses couches? Comment ne pas succomber aux émouvantes manoeuvres d’un Louis pour extirper quelques billets du sac de sa môman pour aller voir les filles? Comment ne pas fondre face à son remake des Bidochon version roman sudiste? Comique de répétition, décalage de registre dans les dialogues, hommages et clins d’oeil récurrents… L’auteur dégaine l’arsenal complet du rire, mais avec un plan fin et déterminé en tête: la construction d’un petit monde parallèle bien à lui. On l’aime, à la folie, passionnément.

passions_image2

Publiez un commentaire