Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

« Plus si entente », oeuvre expérimentale de Dominique Goblet et Kaï Pfeiffer

26 janvier 2015 |

plus_si_entente_couvUne femme seule, un policier anarchiste, une fille amie des homards… Rien ne semble les rapprocher sauf leur quête, celle de l’amour avec un grand A sur Internet…

Avec Plus si entente, FRMK et Actes Sud témoignent encore de leur volonté d’être un laboratoire d’expériences plastiques de nature à réinventer le médium BD, riche de potentialités encore en friche. Pas de scénario ici mais une démarche artistique et intellectuelle, un travail à quatre mains pensé comme une sorte de ping-pong narratif sur la quête amoureuse par Internet.

Les deux auteurs, Dominique Goblet (Chronographie, exposé à Angoulême et Bastia en 2011) et l’auteur allemand Kaï Pfeiffer, ont donc dessiné au gré de leur inspiration polymorphe sur des feuilles A4 divisées en quatre cases. Puis se sont envoyé leurs travaux. Une centaine de planches plus tard – comme « une banque de données » à explorer, une « danse tremblée » à accueillir –, il faut ordonner ou plutôt donner un fil à ce corpus échevelé qui, d’ailleurs, émerge seul.

plus_si_entente_image1Mélange des images, découpages, montages, de cette succession de pages en forme de kaléidoscope rêvé, naît peu à peu une narration sans cesse reformulée par une inventivité plastique étonnante, diluée ou condensée : les variations de techniques graphiques – feutre, collage, peinture, lavis – en couleur ou noir et blanc se conjuguent à des personnages aussi caricaturaux que réalistes et accouche d’un maëlstrom foisonnant de formes et de textures… Ce qui était fragmentaire et brouillé devient limpide sans trop savoir comment ni pourquoi.

Pas facile d’accès, vous l’aurez compris, Plus si entente invite à l’expérience esthétique au bord de la rupture qui, par nature, échappe à tout sens définitif. Il s’agit plutôt de se laisser porter par l’optimisme désespéré des candidats à l’amour, la vanité de leurs espoirs et la solitude existentielle qui les baigne, jusqu’au sentiment de la perte. Car plongé dans le réel sans jamais quitter la fantasmagorie éveillée ou silencieuse, le livre oscille en permanence entre l’expérience formelle mi-amusée mi-sérieuse et la réflexion sensible sur la modernité. Un dialogue fécond qui peut fasciner… ou laisser de marbre. À vous de voir.

_______________________

Plus si entente.
Par Dominique Goblet et Kaï Pfeiffer.
FRMK/Actes Sud, 30 €, octobre 2014.

Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

_______________________

plus_si_entente_image2

Publiez un commentaire