Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 16, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Psi-Lords

14 septembre 2021 |
SERIE
Psi-Lords
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
20 €
DATE DE SORTIE
28/05/2021
EAN
2375782496
Achat :

psi-lords_imageQuatre individus se réveillent prisonniers, le crâne rasé, marqué d’un drôle de symbole, sur une planète inconnue, sans aucun souvenir de ce qui les a menés là. Mais une voix dans leur tête le leur explique : ils sont des entités divines choisies par les mystérieux Psi-Lords et dotées de pouvoirs hors-du-commun.

En confiant au scénariste Fred Van Lente (Weird Detective) la tâche de remettre au goût du jour une vieille licence de l’univers Valiant, l’éditeur a eu raison de lui laisser les coudées franches pour repartir de zéro et donner ainsi l’occasion aux lecteurs de s’approprier ces 4 nouveaux héros sans besoin d’un quelconque bagage. Cette histoire bouclée ne nécessite aucune connaissance préalable, ni de la série originale de 1995, ni même, c’est à signaler, des autres titres de chez Valiant (on y croise le temps d’une paire de cases un visage familier mais c’est bien tout). Les 4 héros amnésiques Tank, Signal, Artisan et Hazard, n’en savent pas plus que nous au départ sur les « Starwatchers » et chats humanoïdes qu’ils croisent en s’évadant. Ils sont les parfaits vecteurs pour appréhender ce touffu univers cosmique sous forte influence Jack Kirby, dans toute sa complexité.

On pourrait d’abord craindre que réduits chacun à un archétype directement issu d’un jeu de combat (endurance, sortilèges, agressivité ou métamorphose), les personnages demeurent tout du long des coquilles vides. Mais à grand renfort d’humour et de ce qu’il faut de romance, en tissant de manière assez organique des liens entre eux et en révélant peu à peu leur passé, le scénariste en fait une famille recomposée attachante. Pas tout à fait de quoi rivaliser avec les Gardiens de la Galaxie ou avec les Quatre Fantastiques, mais l’effort est louable de proposer comme pour ces derniers, des aventures à la patine classique, sur laquelle le trait très actuel du Brésilien Renato Guedes (Shadowman) apporte un intéressant contraste.

Publiez un commentaire