Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

3 Comments

Re-mind #1 **

28 avril 2010 |

re-mind_couvpasmalPar Andrea Mutti et Alcante. Dargaud, 10,95 €, le 2 avril 2010.

Il paraît que, quand on meurt, on voit sa vie défiler devant ses yeux. Dans le futur de Re-mind, ce n’est pas une légende : des scientifiques oeuvrant pour le FBI ont ainsi développé un enregistreur qui met en images ces visions fugitives des personnes rendant leur dernier souffle. Dingue. Mais alors, quand un flic infiltré dans un groupe terroriste se retrouve dans le coma, et qu’il détient des informations capitales sur un attentat à venir le lendemain, une question se pose : faut-il le débrancher ?

re-mind_imageDéjà dans Pandora Box, Alcante poussait un tout petit peu la réalité (scientifique, technologique, politique…) pour produire des scénarios qui pointaient les travers de la société d’aujourd’hui. Re-mind poursuit le même esprit, en adoptant un parti-pris toutefois plus fictionnel (cette machine à enregistrer les souvenirs, quelle blague !), pour un diptyque clairement orienté sur l’action. En effet, une fois passé le prologue, ça dépote. Les méchants tirent au bazooka, le FBI est maladroit comme dans les blockbusters américains et le gentil médecin doit devenir un héros. La question centrale et morale n’est plus alors qu’un prétexte à course-poursuite et ce n’est pas plus mal. On ne s’ennuie donc pas devant ce premier tome, mais on est plus réservé  sur le dessin d’Andrea Mutti (Section financière, Nero), en très petite forme. Ses personnages sont d’une raideur exceptionnelle, leurs visages vraiment mal composés et les cadrages peu efficaces. De quoi refroidir les ardeurs de lecture du tome 2 (attendu pour octobre), malgré le suspense haletant…

Achetez Re-mind T1 sur Amazon.fr
La fiche de l’album sur nouvellesbd.com.

Commentaires

Publiez un commentaire