Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | June 20, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Robert Parker – Les 7 Péchés capiteux **

26 octobre 2010 |

pasmalparker_couvPar Benoist Simmat et Philippe Bercovici. Editions 12bis, 12€, le 7 octobre 2010.

Un escroc malin, qui a réussi à faire fortune en capitalisant sur le vin. C’est ainsi qu’est présenté Robert Parker, auteur américain du guide du même nom, par cet album à charge.

PARKER (FR).inddOn s’y projette dans un futur proche, en 2017. Dans sa maison du Maryland, Parker reçoit une invitation à fêter ses 70 ans en France. Sûr qu’un banquet l’y attend, il débarque en fait dans une cave où son jugement est organisé – par des hommes encagoulés à la manière du Klu Klux Klan. L’homme s’est rendu coupable des sept péchés capitaux, qui l’ont amené à installer un système quasi mafieux d’évaluation du vin

Derrière ce scénario glaçant, on trouve Benoist Simmat, journaliste économique au Journal du Dimanche et à la Revue des vins de France. Sérieusement documenté, il marche sur les traces de Jonathan Nossiter (Mondovino) et dénonce des agissements plus que troubles: une activité de conseil auprès des vignerons, qui sont amenés à rendre leur breuvage plus puissant, et une évaluation positive de ces mêmes domaines qui ont suivi la méthode Parker. On suit les étapes d’un enrichissement méthodique, mais pas vraiment éthique.

Assez passionnant, ce parcours hors du commun est mis en images par Philippe Bercovici, plutôt porté sur l’humour (Les Femmes en blanc). L’enquête journalistique tourne du coup à la pochade, le personnage de Robert Parker étant caricaturé en yankee à l’appétit gargantuesque et à l’intelligence limitée. Dommage, car un peu plus de finesse aurait rendu le propos plus fort et pertinent.

PARKER (FR).indd

bouton_nbdAchetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Gillian

    Ouille! Le dessin vite et mal torché de Bercovicci, au secours! quelle horreur, pas étonnant qu’il sorte 6 ou 7 albums par an, il doit les torcher en une semaine maxi, c’est la surproduction en bd à lui tout seul, il est largement battu Sfar.

  2. Gillian

    Ouille! Le dessin vite et mal torché de Bercovicci, au secours! quelle horreur, pas étonnant qu’il sorte 6 ou 7 albums par an, il doit les torcher en une semaine maxi, c’est la surproduction en bd à lui tout seul, il est largement battu Sfar.

  3. Francis Pincemoi

    « par des hommes encagoulés à la manière du Klu Klux Klan » écrivez-vous. Vous devriez relire les Cigares du Pharaon, cela permettrait de ne pas rater les alusions bd de l’auteur. De plus, les membres du KKK sont vétus de blanc, puisqu’ils en pronent la suprématie.

  4. Francis Pincemoi

    « par des hommes encagoulés à la manière du Klu Klux Klan » écrivez-vous. Vous devriez relire les Cigares du Pharaon, cela permettrait de ne pas rater les alusions bd de l’auteur. De plus, les membres du KKK sont vétus de blanc, puisqu’ils en pronent la suprématie.

Publiez un commentaire