Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Séance de rattrapage manga : retour sur 4 séries à découvrir

17 mai 2013 |

Depuis quelques mois, plusieurs bonnes séries mangas se sont achevées sans que nous n’ayons eu le temps de vous les présenter. Voici donc une petite séance de rattrapage avec l’étrange Level E, le prenant Kings of Shôgi, l’horrifique Shi Ki et le romantique Strobe Edge.

level_eLevel E #1-3. Par Yoshihiro Togashi. Kazé Manga, 6,99€.

Et si un jour des extraterrestres débarquaient sur Terre ? Et pire encore, s’ils étaient parmi nous depuis des années dans le plus grand secret ? C’est ce que vont découvrir Yukitaka et quelques copains suite au crash d’un vaisseau et à la rencontre avec un être venu du ciel. Yoshihiro Togashi (Hunter x Hunter, Yuyu Hakusho) signe ici une trilogie atypique et assumée. Les habitués du mangaka retrouveront un dessin relativement constant et travaillé, même si on sent que l’auteur prend une certaine liberté et du plaisir en déroulant cette histoire mélangeant science-fiction, surnaturel, sentaï et RPG. Contrairement à ses deux séries phares, l’auteur est ici particulièrement drôle et décalé. Sans tomber dans la surenchère, il réussit à fournir les explications et détails qui donnent tant d’ampleur à ses mangas. Parfois anecdotiques, mais souvent truculents, les récits qui parsèment les pages de Level E surprennent. Même si l’ensemble n’est pas totalement maîtrisé, ça bouillonne, c’est plein de fougue, ça part un peu dans tous les sens et c’est finalement assez éloigné de la production classique.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

kings_of_shogiKings of Shôgi #1-8. Par Masaru Katori et Jirô Andô. Pika, 8,05€.

Shion a perdu ses parents durant sa petite enfance. Shinji et Sachiko, ses anciens voisins, n’ont pas hésité longtemps avant de l’adopter et c’est maintenant une vie plutôt paisible et stable que l’adolescente a retrouvée. Ayant perdu la parole depuis le drame, la mort de ses parents la poursuit tout de même. Sa passion pour le shôgi (une sorte de jeu d’échec japonais) va lui permettre de s’investir dans quelque chose qu’elle aime, qui pourra lui faire gagner sa vie, mais aussi la bouleversera profondément. En effet, l’enquête sur la mort de ses parents et son parcours en tant que joueuse professionnelle de shôgi sont étrangement liés. Jamais sordide ni grandiloquente, l’enquête est en arrière-plan et donne de la profondeur à l’histoire centrée sur Shion et le shôgi. On y apprend notamment beaucoup de choses sur ce jeu, sans avoir affaire à un ouvrage didactique. On pense inévitablement à Hikaru no go et on remarque rapidement que le titre n’a pas à rougir de la comparaison. Plus adulte et moins frontale, cette série courte est une belle réussite. Les parties entre les différents adversaires sont bien menées et réalistes car les auteurs arrivent à retranscrire la tension et la complexité de ces duels. Le trait sans esbroufe est rigoureux et agréable. Et quelques bonus explicatifs bienvenus viennent clôturer certains volumes, ce qui ne gâche rien.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

shikiShi Ki #1-11. Par Ryu Fujisaki et Fuyumi Ono. Kazé Manga, 6,99€.

Dans un petit village entouré par les montagnes, de nombreux cadavres sont découverts en très peu de temps. Le médecin, le bonze du village et les habitants vont alors tenter de découvrir ce qui se cache derrière ces décès successifs. Est-ce une maladie, une épidémie, une bestiole ou… des vampires ? Rien n’est sûr, mais étrangement de nouveaux habitants sont arrivés juste en même temps que le début de l’hécatombe… Ce qui est certain, c’est que le graphisme de cette série ne laissera personne indifférent. Déjà connu pour son mignon et déjanté Hoshin, Ryu Fujisaki vous surprendra par l’évolution de son trait. Sombre et accrocheur, le dessin du mangaka appuie et renforce grandement l’ambiance lourde de ce titre. Cette adaptation du roman de Fuyumi Ono parvient à nous plonger dès les premières pages dans l’univers angoissant d’une contrée bien peu accueillante. Sans jamais tomber dans la démonstration facile, le mangaka joue avec le lecteur pour l’emmener toujours plus loin. Le trait, la narration et le découpage malins de cette histoire en scotcheront plus d’un !

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

strobe_edgeStrobe Edge #1-10. Par Io Sakisaka, Kana, 6,85€.

On ne va pas se voiler la face, le scénario de cette histoire est plutôt banal. Ninako est une lycéenne qui tombe amoureuse d’un beau garçon de son établissement, mais le cœur de celui-ci est déjà pris par une belle demoiselle… On va alors suivre cette jeune fille en fleur qui ne lâche pas le morceau et va tout faire pour rester auprès de son aimé. Pourquoi parler de ce titre s’il est si classique me direz-vous ? Tout simplement parce qu’il est une réussite totale. Sans le révolutionner, la jeune mangaka prouve que le genre romantique est loin d’être dépassé, en nous proposant une histoire sincère, touchante et magnifiquement mise en image. Car, c’est un des points forts de ce titre, son dessin est élégant et sensible. Ajoutez à cela un développement subtil de la psychologie des personnages, une narration impeccable et une mise en page moderne et maîtrisée, et vous obtenez au final un titre de bon goût, assez court, tendre et attachant. Quand on sait que cette série est la première de l’auteur qui compte plus de deux volumes, on a hâte de découvrir ses prochaines créations. Bonne nouvelle, Blue Spring Ride, sa nouvelle série, débarque dès le 5 juillet en France!

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Publiez un commentaire