Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Skraeling #1 **

17 février 2011 |

skraeling_couvpasmalPar Damien Venzi et Thierry Lamy. Ankama, 14,40 €, le 10 février 2010.

skraeling_image1Dans un monde de guerre, sorte de version exacerbée de l’Allemagne nazie, le dénommé Köstler est un bon soldat. Une bête décérébrée, tuant tout ce qui bouge sans état d’âme, pour la gloire du leader charismatique et de son empire. Mais des cauchemars le hantent, et une certaine forme de culpabilité se fait jour sous son crâne rasé. Jusqu’à le faire changer de camp ? Peut-être… En attendant, il est pressenti pour intégrer le corps d’élite de Skraelings, qui fait la fierté de la nation.

Avec son dessin d’inspiration photographique, ses belles lumières et ses textures palpables, cet album en met plein la vue. Au premier abord du moins. Car, dès les premières pages, on souffre une voix-off omniprésente, lourde, sentencieuse, censée représenter le discours de propagande de ce simili troisième Reich. Dans ce sens, c’est réussi, mais il faut bien avouer que c’est un peu pénible à la lecture. De plus, on reste un peu sceptique devant certaines séquences de rêves ou de souvenirs, un brin trop confuses. Mais les passages spectaculaires et les scènes dialoguées soulagent quelque peu, et les rebondissements de l’histoire relancent l’intérêt dans la dernière partie. Cet album du duo auteur du Profileur (paru chez l’éphémère Septième Choc, label BD parrainé par Luc Besson) n’est donc qu’à moitié convaincant; le décor et les personnages étant désormais campés, on compte sur les deux tomes suivants pour faire décoller l’ensemble.

bouton_nbd Achetez Skraeling T1 sur Fnac.com
Achetez Skraeling T1 sur Amazon.fr

skraeling_image2

Publiez un commentaire