Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | June 18, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Something is killing the children #2

10 mai 2021 |
SERIE
Something is killing the children
ALBUM
The House of Slaughter - 2
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
14.50 €
DATE DE SORTIE
19/02/2021
EAN
2381330135
Achat :

something-is-killing-the-children2_image1Si l’excellent titre Something is killing the children judicieusement conservé en VF ne vous a pas encore convaincu de donner une chance à la série, la sortie du deuxième tome offre une occasion  de se rattraper. Les amateurs de contes horrifiques menés tambour battant sous l’impulsion d’une héroïne badass auraient tort de passer à côté de cette brutale histoire de chasse aux monstres dans une petite bourgade américaine.

Prenant la suite directe des événements du tome 1, on y retrouve Erica Slaughter, la redoutable exterminatrice, sur la piste des créatures assoiffées de sang qui en veulent décidément aux habitants d’Archer’s Peake et à leur progéniture. Au passage, on en apprendra davantage sur Erica, son origin story et son mystérieux employeur, la Loge du Massacre.

Mais le scénariste James Tynion IV distille les informations au compte-gouttes avec un sens consommé du suspense, en se gardant sous le coude encore quelques cartouches pour la suite. Le dessinateur Werther Dell’Edera est, lui, toujours aussi à l’aise dans les scènes d’action et excelle à cultiver l’ambiance poisseuse, très Twin Peaks, posée dans le tome 1. Pour la peine, on lui pardonne cette insupportable manie de faire parfois courir les séquences à l’horizontale sur ses doubles pages, sans prévenir, obligeant constamment à relire des dialogues d’abord parcourus dans le désordre. Crispant mais pas bien grave au regard du plaisir éprouvé à se confronter pour de faux en compagnie d’Erica à nos peurs d’enfance les plus refoulées.

something-is-killing-the-children2_image2

Publiez un commentaire