Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 23, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Acacia 22

10 mai 2021 |
SERIE
Acacia 22
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
16 €
DATE DE SORTIE
16/04/2021
EAN
2369902914
Achat :

acacia22_image1Susana débarque dans la grande ville, pleine de rêves et d’envie. Elle emménage dans une colocation dont les coloc’ sont toujours en vadrouille et la chaudière toujours en panne. Et démarre un nouveau boulot, de graphiste, à pondre des affiches promotionnelles à longueur de semaines. Le prix amer des premières années d’indépendance… Mais 50 ans plus tôt, dans le même appartement, emménageait une autre Susana, pleine de rêves et d’espoirs. Dont celui de devenir écrivaine…

C’est à un joli exercice de style, en forme de variation sur le thème du destin et de l’importance de croire à ses rêves, que se livre Edgar Camacho dans ce one-shot délicat. L’auteur mexicain brode un double itinéraire, celui d’une jeune femme qui a dédié sa vie à l’écriture sans jamais voir un de ses romans publiés, et celui d’une autre qui quitte sa province pour tenter de devenir illustratrice. La première a vécu comme secrétaire, la seconde est graphiste. Mais, à des dizaines d’années de distance et sans se croiser, que pourrait apprendre l’ancienne à la plus jeune ?

Le dispositif est solide et bien mené, les personnages attachants.
Et intéressants en cela qu’ils permettent à l’auteur d’interroger les choix de vie et la difficulté des renoncements, sans jamais juger ni trancher. Même graphiquement, Edgar Camacho sautille habilement de passé en présent, mêlant sans aucune confusion les deux époques et les deux destinées, dans un style anguleux, dynamique et plutôt chaleureux. On regrettera simplement des dégradés et effets de lumière informatiques pas très heureux, et une histoire pleine de jolis sentiments, qui reste un peu trop en surface. Mais le moment de lecture est agréable et rassérénant, ce qui n’est pas du luxe dans ces périodes par trop moroses.

acacia22_image2

Publiez un commentaire