Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 25, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

8 Comments

The Last Days of American Crime #1-2 ***

6 juillet 2010 |

the_last_days_of_american_crime_couvbienPar Greg Tocchini et Rick Remender. Emmanuel Proust éditions, 14,95 €, T1 le 1er juillet, T2 le 19 août 2010.

Le titre est ronflant mais reflète bien, dans son double sens, l’essence de ce comics. Dans cette histoire légèrement futuriste, l’Amérique vit en effet ses derniers jours de criminalité : le gouvernement s’apprête à diffuser une onde censée annihiler les pulsions délinquantes de la population. Dans le même temps, il s’apprête à mettre fin à l’argent liquide, en instituant un système généralisé de cartes magnétiques. Deux révolutions qui ne font pas forcément les affaires des criminels endurcis. Sauf s’ils ont un plan pour braquer une machine qui fabrique ces fameuses cartes…

the_last_days_of_american_crime_image1Le talent du scénariste Rick Remender (Fear Agent, Punisher…) est de mêler polar noir hard boiled et anticipation anar’. Le monde qu’il décrit est celui des bas-fonds, qui pue le sang et le gazole, les maladies vénériennes et le mauvais alcool. Violent et outrancier, son style colle donc parfaitement à son intrigue de casse du siècle par un groupe composé de malfrats en pré-retraite ou de fins de race dégénérées. Il a bien lu les grands romans noirs et a su en tirer un sens du non-dit, du dialogue qui cogne et des retournements de situation en série. Ainsi qu’un goût certain pour les héroïnes sulfureuses… Sur tous ces points, le dessinateur Greg Tocchini est au diapason : son trait dynamique et charnel, tout en mouvements crayonnés, est superbement illuminé par une mise en couleurs chatoyante. Et les couvertures d’Alex Maleev sont juste à tomber.

Cette mini-série est une petite bombe, un de ces comics, mineurs mais addictifs, dont on regrette qu’ils doivent se conclure en trois tomes. Heureusement, EP les sort coup sur coup (juillet et août pour les deux premiers, janvier 2011 pour le dernier), dans une belle édition (agrémentée d’un carnet graphique), peut-être un peu onéreuse, mais très joliment faite. Notre collaborateur Thomas Rivière a d’ailleurs participé à cette version française d’un comics bientôt adapté au cinéma. Mais ce n’est pas parce que c’est son bébé que je suis enthousiaste : c’est parce que c’est une bonne BD, péchue et esthétique, en un mot excitante.

Achetez The Last Days of American Crime T1 sur Fnac.com
Achetez The Last Days of American Crime T2 sur Fnac.com

Achetez The Last Days of American Crime T1 sur Amazon.fr
Achetez The Last Days of American Crime T2 sur Amazon.fr

the_last_days_of_american_crime_image2

Commentaires

  1. alain z

    Vous l’avez dit: cet album est bien trop cher ! Pour la meme somme Panini vous propose le triple de page .

  2. alain z

    Vous l’avez dit: cet album est bien trop cher ! Pour la meme somme Panini vous propose le triple de page .

Publiez un commentaire