Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 23, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Un gros volume d’inédits de « Dans mon open space »

27 avril 2018 |

Prépubliés dans le magazine Challenges, les strips de Dans mon open space reviennent dans un gros volume chez Dargaud.

dans-mon-open-space_couv Des bons mots, des situations absurdes (mais souvent tellement crédibles), des personnages animaliers aux mimiques délicieuses. Et une mécanique du rire efficace. Quatre tomes de Dans mon open space étaient déjà sortis, entre 2008 et 2012, en format classique, dans la collection Poisson Pilote. La petite vie de l’entreprise imaginée par James revient enfin avec un gros volume de plus de 250 pages, cette fois dans un format à l’italienne. On y retrouve les strips publiés dans Challenges, inédits jusqu’ici en album, complétés par une poignée de 100% inédits, en noir et blanc.

À l’heure de l’évolution du monde de l’entreprise, de l’ « uberisation » des conditions de travail, des risques psychosociaux, des relations hiérarchiques tendues, de la réforme du code du travail, cela fait du bien de rire un peu de la vie de bureau. Des petites choses qui énervent chez son patron ou son collègue, des tracas administratifs avec les RH, des nouvelles obsessions de contrôle qualité… En quelques cases, avec un trait léger et très expressif, souligné par les couleurs de Patrice Larcenet, James saisit parfaitement l’air du temps via les préoccupations du monde du travail, du côté des équipes comme des managers, avec un humour à la fois mordant et bienveillant. Dans le genre, Dans mon open space est un incontournable, et cette jolie édition lui correspond bien.

_________________________

Dans mon open space.
Par James.
Dargaud, 256 p., 19,99 €, le 20 avril 2018.

_________________________

dans-mon-open-space_image1

Publiez un commentaire