Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 8, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Volt évier z82

18 novembre 2021 |
SERIE
Volt évier z82
DESSINATEUR(S)
EMG
SCENARISTE(S)
EMG
EDITEUR(S)
PRIX
17 €
DATE DE SORTIE
19/11/2021
EAN
2848410639
Achat :

Un homme, composé de 33 boules bleues, s’aperçoit qu’il les perd, une à une, chaque jour. Il s’inquiète car ça ne s’arrête pas. Son médecin lui prescrit alors une thérapie sous forme de séjour itinérant. Il doit se rendre au « Plateau ». Là-bas, il croise un homme dont les tubes violets s’encrassent. Ensemble, l’homme-boules et l’homme-cylindres vont cheminer à travers les différents niveaux d’une zone mystérieuse, qui occasionne des modifications physiologiques… Le voyage de nos patients pèlerins ne fait que commencer.

11Un jeu vidéo, un cauchemar, une thérapie, un rêve, une dérive ? Après Tremblez enfance Z46 et La Vague gelée, le génial EMG revient très en forme dans une histoire de cure vectorielle qui fleure bon les jeux vidéos, les maths et les émotions. Un délice, autant par ses partis-pris que pour ses nombreuses pistes narratives. Si les décors géométriques, les phylactères en volume, les perspectives folles et les personnages-formes attirent d’abord l’attention, c’est bien l’histoire ensuite qui captive, dans une ambiance à la fois absurde et onirique, truffée de symboles. Un dessin 3D qui accompagne les pas de nos malades dans des lieux suspendus : « Le Palais des remords », « Le Sanctuaire de l’Oubli », « Le Temple de la honte », des endroits où les temples et les palais changent de forme, rapetissent et perdent.

Cette BD siphonnée est bien une expérimentation graphique qui n’a pourtant rien d’un charabia ésotérique. Il y a bien un scénario, tendu et étrange, de plus en plus poignant, jusqu’au magnifique final tout en ironie. Et là, EMG réalise un petit miracle, marier le défi technique et l’esthétique, l’exploration intime et la mise en scène hors du temps. On évolue sur le fil en bord de ravin, entre la tentation du vide et la densité des relations qui prennent corps – entraide, amitié –, dans une parfaite alchimie des contrastes. Le résultat est magnifique, d’une folle originalité. Livre terminé, on n’a qu’une envie : relire, observer et contempler la beauté de ces pages, lovées dans une irréalité pleine de poésie.

volt-evier-z82_image2

 

Publiez un commentaire