Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 21, 2019

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Voro #1-2

12 février 2019 |
SERIE
Voro
ALBUM
Le Secret des trois rois - 1-2
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
12 €
DATE DE SORTIE
23/01/2019
EAN
2203161701
Achat :

voro_image1Lilya en est persuadée : elle va devenir une grande voleuse et accomplir enfin des missions importantes pour la Guilde ! Hélas, il semblerait que le grand maître de la Guilde ne compte pas offrir de promotion à cette gamine haute comme trois pommes et à la gouaille tapageuse. Mais qu’importe : Lilya est aussi têtue que douée pour les opérations de cambriolage furtif, elle va donc se lancer seule, sans autorisation, à l’assaut de reliques très précieuses. Trop sans doute…

Venue de Finlande, cette série d’aventure dans un monde médiéval-fantastique, comme un Game of Thrones en miniature, démarre tambour battant. Le scénario est classique mais efficace : une jeune voleuse va se frotter à des seigneurs puissants, des mages obscurs et des brigands bien organisés, et accepter une chasse au trésor périlleuse. Mais ce qui séduit ici, c’est le haut niveau d’action, parfaitement relevé d’humour. Dans Voro, ça bondit, ça bataille, ça râle tout le temps.

Dans un petit format façon comics, les cases se percutent, prennent des angles inattendus, et le texte n’est jamais trop abondant. Le rythme est haletant, et le dessin dynamique et ultra lisible – la colorisation à l’initiative de Casterman est une excellente idée. Tout est donc fait pour que les jeunes lecteurs – un peu solides tout de même, il y a des meurtres, du sang et des trucs bien flippants – accrochent aisément à ce récit dont deux tomes sont sortis d’un coup, et dont troisième est attendu pour le printemps. Et bonne nouvelle, le second cycle de 3 albums est déjà annoncé pour 2020. De quoi devenir accro.

voro_image2

Commentaires

  1. Franck

    Pas très moral tout ça : devenir la plus grande des voleuses…

  2. PapaOurs

    Il faut mesure garder : il s’agit d’une BD dans l’univers heroic fantasy. Et donc le voleur est une classe commune dans ce monde là.
    Sinon après avoir lu le tome 1 je reste sur ma faim. Certes l’histoire est sympathique mais rien de vraiment prenant. On se demandait qui sont ces fameux visiteurs voilà tout. Sinon les dessins sont propres et les couleurs chatoyantes. A voir si le tome 2 ma fera changer d’avis, et voir en cette trilogie une lecture à recommander.

Publiez un commentaire