Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | February 26, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

8 Comments

XIII Mystery: Little Jones **

6 octobre 2010 |

pasmalCV_XIII MYSTERY 3-FR .inddPar Eric Henninot et Yann. Dargaud, 10,95€, le 1er octobre 2010.

D’où vient le sexy mais coriace et mystérieux lieutenant Jones, fidèle soutien de XIII – voire plus si affinités – en toutes circonstances? Riche idée que de répondre à cette question. C’est donc avec gourmandise que l’on a attaqué ce troisième volet de XIII Mystery, spin-off de la série officielle qui s’intéresse au passé des différents protagonistes.

XIII_MYSTERY_03_PG03_56_FR_NL.inddAux manettes du scénario, Yann (Les Eternels, Les Innommables, Odilon Verjus…) s’offre une plongée dans l’histoire des Etats-Unis. On suit en effet son héroïne, toute gamine, qui lutte pour survivre tandis que les Black Panthers revendiquent l’égalité des droits sociaux. Le frère de la petite est justement enrôlé dans ce mouvement, et bientôt chargé d’une mission meurtrière. Jones rencontre par hasard le major Wittaker, fils de Martin Luther King, qui tente d’améliorer son quotidien…

Dessinée de façon classique et fluide par Eric Henninot, cette aventure commence plutôt bien, et l’on apprécie de se sentir plongé au coeur d’événements cruciaux. Seulement, à trop vouloir ancrer son intrigue dans une Amérique bien réelle, Yann verse dans l’excès. Ainsi, Wittaker se retrouve englué dans une affaire de moeurs (il est accusé à tort d’avoir assassiné sa maîtresse Sharon, mariée à un certain Boltanski, cinéaste de son état). Le clin d’oeil à Roman Polanski se révèle un peu lourd, d’autant qu’il s’étale sur les deux tiers de l’album. Dommage que le scénariste ait voulu courir plusieurs lièvres à la fois, plutôt que de creuser sa bonne idée de départ.

XIII_MYSTERY_03_PG03_56_FR_NL.indd

bouton_nbd Achetez XIII Mystery: Little Jones sur Fnac.com

Achetez XIII Mystery: Little Jones sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Francis Pincemoi

    Un excellent album que je recommande à tous!! Yann s’est pour une fois abstenu de ses petits commentaires grinçants et maux d’auteur à la noix. Et le dessin me semble très convaincant. Il est difficile de suivre avec talent les repreneurs du bestseller de Vance et Van Hamme, mais pour une fois, c’est du bon!!

  2. Francis Pincemoi

    Un excellent album que je recommande à tous!! Yann s’est pour une fois abstenu de ses petits commentaires grinçants et maux d’auteur à la noix. Et le dessin me semble très convaincant. Il est difficile de suivre avec talent les repreneurs du bestseller de Vance et Van Hamme, mais pour une fois, c’est du bon!!

  3. dof

    Je viens de lire little Jones et sincèrement je me demande à quoi rime cette série des mystery à part surfer sur la vague 13.
    C’est le 3e que j’achète et je vais de déception en déception.
    Pour la Mangouste, il y a trop d’erreurs qui empêchent l’histoire de coller avec XIII. Ne serait ce que la scène de la balle dans la tete de numéro 13, même si en terme de scénario, c’est le meilleur.
    Pour Irina, j’ai eu du mal à suivre cette histoire complètement tordue.
    Enfin, Little JONES, c’est le bouquet : faire un mix de Luther King et de Malcolm X (en faire un salaud à la Elijah Muhamed qui engrosse ses secretaires : l’auteur n’a pas bien digéré le film de Spike Lee), saupoudrer le tout du Black Panther Party; Un autre clin d’oeil à Boltanski ou Polansky, utiliser les nom de condoleeza rize, Angela Basset et e j’en passe. Et encore pire pour les vrais bédéphiles qui ne prennent pas lesBD comme des histoires sans queue ni tête (sinon je ne les achète pas), Détruire l’image de l’un des rares personnages INTEGRES de la série et en faire un usurpateur. NON, trop c’est trop.
    Messieurs les créateurs de XIII, ne trahissez pas votre oeuvre.
    QUE NOUS RESERVE ENCORE AMOS???

  4. dof

    Je viens de lire little Jones et sincèrement je me demande à quoi rime cette série des mystery à part surfer sur la vague 13.
    C’est le 3e que j’achète et je vais de déception en déception.
    Pour la Mangouste, il y a trop d’erreurs qui empêchent l’histoire de coller avec XIII. Ne serait ce que la scène de la balle dans la tete de numéro 13, même si en terme de scénario, c’est le meilleur.
    Pour Irina, j’ai eu du mal à suivre cette histoire complètement tordue.
    Enfin, Little JONES, c’est le bouquet : faire un mix de Luther King et de Malcolm X (en faire un salaud à la Elijah Muhamed qui engrosse ses secretaires : l’auteur n’a pas bien digéré le film de Spike Lee), saupoudrer le tout du Black Panther Party; Un autre clin d’oeil à Boltanski ou Polansky, utiliser les nom de condoleeza rize, Angela Basset et e j’en passe. Et encore pire pour les vrais bédéphiles qui ne prennent pas lesBD comme des histoires sans queue ni tête (sinon je ne les achète pas), Détruire l’image de l’un des rares personnages INTEGRES de la série et en faire un usurpateur. NON, trop c’est trop.
    Messieurs les créateurs de XIII, ne trahissez pas votre oeuvre.
    QUE NOUS RESERVE ENCORE AMOS???

  5. Charles

    Non seulement le scénario de Yann n’est ni fait ni à faire (toujours le même gloubiboulga indigeste de clins d’oeil mal digérés d’adolescent crétin), mais les dessins d’Eric Henninot sont nuls, bourrés d’erreurs anatomiques abérantes et très laids, la couv en particulier est immonde, aussi laides que les pires couvs d’Andreas. Bref c’est un désastre complet, ils sont devenus fous chez Dargaud.

  6. Charles

    Non seulement le scénario de Yann n’est ni fait ni à faire (toujours le même gloubiboulga indigeste de clins d’oeil mal digérés d’adolescent crétin), mais les dessins d’Eric Henninot sont nuls, bourrés d’erreurs anatomiques abérantes et très laids, la couv en particulier est immonde, aussi laides que les pires couvs d’Andreas. Bref c’est un désastre complet, ils sont devenus fous chez Dargaud.

  7. Francis Pincemoi

    Apparemment, Charles est un grand génie puisqu’il se permet de juger (et de descendre) le travail de deux excellents auteurs. Sous quel nom signe t’il ses livres que l’on puisse decouvrir son talent?

  8. Francis Pincemoi

    Apparemment, Charles est un grand génie puisqu’il se permet de juger (et de descendre) le travail de deux excellents auteurs. Sous quel nom signe t’il ses livres que l’on puisse decouvrir son talent?

Publiez un commentaire