Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 15, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

À travers

22 novembre 2018 |
ALBUM
À travers
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
20 €
DATE DE SORTIE
05/09/2018
EAN
B07BXB4SG3
Achat :

De la naissance à la mort, À travers raconte le destin hors du commun et somme toute profondément ordinaire d’un passionné d’espace devenu astronaute. Dans ce livre, le parti pris repose sur procédé narratif inédit : raconter l’entièreté d’une vie humaine en dessinant une double page par année d’existence. Pour ce faire, l’auteur utilise une collection de diptyques muets en regard, ne donnant que deux indications lacunaires : une date, un lieu. Chacune de ces doubles pages fonctionne sur le même principe : à gauche, une vision extérieure de la vie du héros, à droite, la vision du personnage, comme si l’on voyait à travers son propre regard. Parfois entrecoupés d’illustrations pleine page de toute beauté, ces instants dressent un portrait simple, subtil, sans esbroufe et sans jugement. Comme s’ils étaient observés dans des jumelles : objectif et silencieux.

A travers 2Le dessin numérique joue à l’économie de moyen, mais étonne par son rendu graphique et son pouvoir évocateur. Les images se répondent, s’entrechoquent et se subliment pour donner une profondeur surprenante à cette histoire. Avec une trichromie travaillée en aplats et sans encrage, les illustrations de Tom Haugomat sont délectables. Sorti de l’école des Gobelins il y a 10 ans, l’auteur a commencé par travailler dans l’animation avant de se lancer dans une carrière d’illustrateur. Après des travaux pour la presse, la publicité et la littérature jeunesse, il s’agit là de sa toute première histoire en solitaire. Il n’a beau avoir que 33 ans, mais il signe là une sorte d’entre-deux réjouissant entre Chris Ware et Jon McNaught.

Le récit donne un vrai travail au lecteur qui pourra souvent laisser libre cours à sa libre interprétation. Tout à la fois spectateur et acteur du récit, il lui appartiendra de combler les vides et construire sa propre histoire en creux. Cette ouverture narrative est d’autant plus effective que Tom Haugomat laisse ses personnages sans visages, leur en conférant dès lors une multitude. Sensible, émouvant, plein de charme et malin, ce one-shot fait passer par une palette de ressentis à dominance mélancolique et continue à vivre en nous une fois refermé. À la fois simple dans son concept, unique dans sa mise en pratique et universel de par son propos, cet exercice de style rappelle l’approche singulière d’Ici de Richard McGuire et se place directement parmi les plus belles histoires dessinées de l’année.

A travers 3

Publiez un commentaire