Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 17, 2018















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Ailefroide

23 mars 2018 |
SERIE
Ailefroide - altitude 3954
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
28 €
DATE DE SORTIE
21/03/2018
EAN
2203121939
Achat :

Au tournant des années 1970, Jean-Marc Rochette est un ado têtu, fasciné par l’art de Soutine et Rembrandt. Et par la montagne, qu’il découvre lors d’une randonnée avec sa mère. Grâce à un camarade, il s’initie à la grimpe, à l’escalade des massifs de l’Oisan, toujours plus raides, toujours plus hauts, toujours plus dangereux. Il sera guide ou peintre, c’est sûr. La voix de liberté passera de toute façon par les cimes et le sentiment de plénitude quand on admire le soleil se lever depuis un sommet de 4000 mètres.

ailefroide_image1Voilà une autobiographie lumineuse et touchante de l’auteur d’Edmond le cochon et du Transperceneige. Jean-Marc Rochette dévoile avec pudeur et sincérité ses années d’adolescence, lui le pupille de la Nation (père militaire mort en Algérie) dont la mère peine à canaliser sa soif de liberté. Contre l’autoritarisme de son internat, le jeune homme à la tignasse brune et fière trouve une échappatoire dans l’exploration des Alpes, les ascensions spectaculaires, les soirées conviviales en refuge, les défis surmontés un à un. Aidé au scénario par Olivier Bocquet (La Colère de Fantômas, Le Prédicateur…), Rochette trouve les mots sincères et justes pour évoquer sa relation à la montagne, autant physique (marcher des heures, se lever avant l’aube, affronter le froid…) qu’esthétique (la beauté incomparable d’un paysage lunaire au-dessus des nuages). Ses planches sont d’ailleurs d’une puissance rare, franches dans l’approche des personnages et des visages, extrêmement graphiques quand il brosse les falaises et les pierriers, les glaciers et les moraines. Au fil d’un volume de près de 300 pages, il raconte son passage d’abord solaire puis brutal dans l’âge adulte, avec le recul et la sagesse des années qui ont passé. Et c’est pourquoi cette majestueuse et humble bande dessinée (format grand comics et non grand format franco-belge comme on aurait pu l’imaginer pour un bouquin avec autant de paysages) est à même de séduire et de toucher un large public, plus large que les seuls fans de montagne. On le souhaite ardemment.

ailefroide_image2

Publiez un commentaire