Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 28, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Alain au pays des merveilles

23 décembre 2019 |
SERIE
Alain au pays des merveilles
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
19.99 €
DATE DE SORTIE
20/11/2019
EAN
2413022775
Achat :

Abandonnant le dessin pour enfin commencer un vrai travail, Alain se rend au ministère de la Censure pour son premier jour de contrat. C’est là qu’il découvre qu’un drame est en train de se dérouler dans les tréfonds d’Imagiland, le pays des merveilles et de la création. À grands coups de gomme, les censotaures font disparaître ses habitants et ses paysages. Malgré lui, Alain se retrouve donc à devoir sauver la création… aidé d’un gribouillis nommé Rachid. Mais pas seulement : dans cet album sous-titré “La première BD dont vous êtes le crayon”, le lecteur-dessinateur est un protagoniste majeur. Celui-ci est prévenu dès la première page par ses auteurs Monsieur Poulpe et Davy Mourier : à lui de s’armer, entre autres, de crayon, tippex et café (celui-ci s’avérera plus utile qu’on ne le pense).

ALAIN_INT.indd

Les objectifs de ce projet-ovni sont séduisants : retrouver l’artiste qui est en vous (si vous l’avez perdu) et rendre chaque exemplaire de cette BD unique. N’écoutant que son courage, Bodoï a d’ailleurs empoigné son crayon, prêt à défendre avec vigueur l’imagination.

La preuve :

alainAuPaysDesMerveilles-DESSIN

Malheureusement, cette volonté s’est vite émoussée. Les “devoirs” du lecteur-dessinateur, malgré quelques petites fantaisies bienvenues, sont trop souvent similaires à ceux d’un livre de coloriage très guidé, et la part de libre-arbitre très ténue. Comme le précisent malicieusement les auteurs, il ne s’agit pas d’un livre dont vous êtes le héros…

Le scénario peine à emporter le crayonneur dans ses méandres un peu redondants, tandis que le dessin d’Ariel Bittum, ultra simple, le semble parfois trop. Peut-être est-ce pour ne pas intimider le lecteur-dessinateur. Mais l’uniformité des plans devient vite lassante, et le style savonné pourrait décourager les bonnes volontés de s’appliquer.

L’album s’adresse avant tout à la communauté de fans de ses auteurs, qui y retrouveront leur humour potache qui se niche souvent dans les détails et clins d’oeils rigolos. Ce qui leur permettra, en postant leurs dessins sur Instagram comme indiqué régulièrement dans l’album, notamment sous le hashtag #alainaupaysdesmerveilles, mais aussi fréquemment avec le numéro de page concerné, d’instaurer un lien entre les auteurs et leurs fans (pour l’instant, on relève encore peu de participations, et beaucoup de bites totalement dans l’esprit du livre). Au final, cette BD semble plus pensée comme une aventure commune, à laquelle il faut adhérer pleinement pour en profiter.

ALAIN_INT.indd

Tags

Publiez un commentaire