Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

9 Comments

Angoulême 2013 : un nouveau mode de désignation du Grand Prix

9 janvier 2013 |

Le 40e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (31 janvier-3 février 2013) instituera une nouvelle façon de désigner son Grand Prix : une élection par les auteurs présents.

angouleme_liste_grand_prixÉvoquée lors de la conférence de pres de présentation du Festival d’Angoulême en novembre dernier, le changement de mode de désignation du Grand Prix de la ville (qui couronne un auteur pour l’ensemble de son oeuvre) est acté. Le Grand Prix sera donc désormais élu par les auteurs accrédités et présents à Angoulême le temps du festival. Auparavant, il était choisi par l’Académie des Grands Prix, qui réunissait les précédents lauréats. Une forme de cooptation, impliquant forcément un effet générationnel, les auteurs votant souvent pour leurs copains.

Concrètement, les auteurs sont invités à se rendre, du jeudi au samedi, au bureau de vote situé dans l’Espace Franquin, muni de leur badge et d’une pièce d’identité. Ils auront à choisir au sein d’une liste de seize noms d’auteurs du monde entier : Pierre Christin, Cosey, Nicolas de Crécy, Hermann, Manu Larcenet, Lorenzo Mattotti, Alan Moore, Katsuhiro Otomo, Marjane Satrapi, Joann Sfar, Posy Simmonds, Jiro Taniguchi, Akira Toriyama, Jean Van Hamme, Chris Ware et Willem. « Cette liste a été établie en concertation avec l’Académie des Grand Prix, nous précise Benoît Mouchart, directeur artistique du Festival. Les seize noms sont ceux cités par le plus grand nombre d’auteurs lauréats du Grand Prix, des noms qui revenaient chaque année. » Cette liste large est aussi une manière de montrer l’ouverture prônée par le festival, le rassemblement de la BD indépendante et de la BD commerciale, par delà les frontières.

Un millier d’auteurs accrédités sont donc appelés à voter, pour ce qui se veut un événement festif, organisé par Franky Balloney et la bande de Ferraille (voir les vidéos sur le site du Festival). « Comme il est assez peu probable, vu le nombre de candidats, qu’une majorité claire se dégage – c’est possible, mais peu probable –, c’est l’Académie des Grand Prix qui tranchera entre les noms les plus cités, précise Benoît Mouchart. Comme ce fut le cas dans les années 1990, avec un système de désignation comparable, menant à l’élection de Daniel Goossens, François Boucq et Robert Crumb. »

Le nom du lauréat, qui succédera à Jean-Claude Denis et présidera l’édition 2014, sera annoncé le dimanche, en même temps que le palmarès des albums de l’année.

Et vous, pour qui voteriez-vous ?

Commentaires

  1. moebjazz

    Larcenet. C’est un dieu (ni croquette)

  2. Spontanément, je dirais Larcenet. Après, avec De Crécy mon coeur balance.

  3. Yves78

    Dans l’ordre : Mattotti, pour l’ensemble de la production, Larcenet (qui a encore un peu de temps) et De Crécy.

  4. Diane

    Taniguchi et de Crécy que je départage pas… et Marjane Satrapi et Larcenet qui ont le temps.

  5. J’arrive à dégager trois noms qui ont véritablement ma préférence pour être, cette année, élus grand prix : Alan Moore, Akira Toriyama, Chris Ware. En choisir un seul parmi ces trois-là m’est par contre impossible !

  6. Loleck

    A boiseime : ah si, Chris Ware, de loin au-dessus tout le monde ! Avec Alan Moore pas trop loin derrière…

  7. Francois Pincemi

    Pour ma part, je vote Jean Van Hamme, Hermann et à la rigueur Larcenet. Aucun scénariste n’a été Grand prix et JVH n’a jamais eu je crois le moindre Prix à Angougou (il faut rappeler que Dupuis n’y a parfois pas loué de stand….). Idem pour Hermann (Comanche et Prince, Jeremiah et des récits complets). Pourtant quel talent depuis plus de 45 ans!! Larcenet a lui parfois eu des récompenses à Angougou, c’est pourquoi je précise à la rigueur. D’autant plus qu’il est plus jeune que ses collègues belges.

  8. Khidarion

    Pour ma part, mon coeur balance entre Alan Moore, Larcenet et Taniguchi, avec une ptite préférence pour ce dernier, car aucun auteur de manga n’a jamais été Grand Prix.

Publiez un commentaire