Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Blue Estate #1 **

25 octobre 2011 |

pasmalblue_estate_couvPar Viktor Kalvachev, Toby Cypress, Nathan Fox, Robert Valley, Kosta Yanev et Andrew Osborne. Ankama, 13,90 €, le 13 octobre 2011.

Prenez une famille de mafieux italiens, un vieux policier tenace et son crétin de fils apprenti détective privé, une strip-teaseuse électrique, un dealer allumé et ultra-violent, et des truands russes. Ajoutez-y un bellâtre star de films d’action et sa belle poulette volage. Bienvenue à Hollywood, dans sa version noire et déjantée !

blue_estate_imageSous une couverture vénéneuse, ce premier titre de la fraîche collection Hostile Holster des éditions Ankama avait tout pour plaire aux amateurs de polar hard boiled et de comédie à flingue, quelque part entre Pulp Fiction, Les Soprano et les frères Coen. Effectivement, on retrouve un découpage éclaté entre différentes trajectoires, des personnages bien marqués et souvent drôles, et des explosions de violence bien mises en scène. Mais ce projet mené par Viktor Kalachev semble avoir le souffle court, et ce, assez rapidement. Ainsi, une certaine confusion dans la structure du récit plombe le rythme, tout comme des dialogues qui oscillent entre l’incisif et le maladroit.

Au final, on a du mal à rentrer dans la danse et on observe ces personnages-marionnettes (déjà croisés au cinéma) avec un intérêt modéré. Le graphisme des quatre illustrateurs est à l’avenant : plutôt séduisant au premier abord, un peu moins envoûtant à la longue. Ce premier tome de Blue Estate est donc une demi-réussite; on compte sur le suivant pour relancer la machine.
bouton_nbd
Achetez Blue Estate T1 sur Fnac.com
Achetez Blue Estate T1 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire